· 

RLRS : le bilan de la soirée NA

 

La saison RLCS a officiellement repris hier soir avec la première diffusion, dans un décor flambant neuf qui sonne le début d'une nouvelle ère ! A l'honneur, les phases finales des qualifications Rival Series NA qui nous ont permis de découvrir de nouveaux joueurs mais aussi de revoir d'anciennes gloires.

 

 

C'était une grande première pour Psyonix. Après la saison 4 des RLCS, l'éditeur a décidé de prendre les rennes de son championnat du monde, organisé auparavant par Twitch. Tandis que le casting n'a pas changé d'un poil, les studios, eux, sont neufs. Spacieux, élégant et moderne, le cadre est à la hauteur de l'évènement, dont la stature grandit à chaque saison. Après deux ans dans les mêmes locaux, la production opère donc une mise à jour réussie.

 

 

Sur le terrain, le beau jeu a été au rendez-vous. Force est de constater que le Rocket League nord-américain a progressé. Six matchs étaient programmés, dont les quatre rencontres qualificatives pour les quatre places disponibles en Rival Series. La soirée a commencé avec la victoire de Manhattan, seed #5, sur les Incognito de Tuster, auteurs d'un zéro pointé de la promotion RLRS précédente.

 

 

Ce fût ensuite au tour des D00ds de décrocher leur qualification. L'équipe qui s'était fait connaître en décrochant sa qualification pour la Dreamhack Open Leipzig il y a quelques semaines, a dû faire sans son capitaine, le texan d'origine bulgare Jorolelin, en début de play-in, qui a néanmoins pu retrouver ses coéquipiers québécois pour affronter les Lights Out! en finale de leur winners bracket.

 

Une Karma de gala

 

Et puis ce fut au tour du loosers bracket, où un joueur, ou plutôt une joueuse, s'est particulièrement distinguée. Compte tenu d'un retard dans l'autre partie du bracket, nous avons assisté à trois matchs et trois victoires de Splyce qui a décroché le troisième ticket, emmenée par sa capitaine Karma. Depuis ses quelques apparitions en RLCS saison 2 sous les couleurs de VindicatorGG, l'ancienne joueuse d'Hearthstone n'était plus parvenue à se qualifier pour une session de League Play. Sur leur chemin, les Splyce ont du sortir les Spacestation d'Espeon, Lemonpuppy et Over Zero, champion du monde RLCS Saison 1.

 

 

La soirée s'est terminée sur la victoire d'Incognito face à une belle équipe de Peeps qui a tenté et réussi quelques jolies actions collectives. Mais l'expérience de Tuster et de GoRocksGo a fait la différence. Incognito est la première équipe qui parvient à se qualifier deux fois de suite pour les RLRS en passant par le playin !