· 

RLCS EU : Renault Vitality frappe fort !

 

La première journée de la saison régulière des RLCS 5 s'est jouée ce dimanche 18 mars et pour sa grande première, Renault Vitality a séduit ! Emmenée par un Fairy Peak! de gala, la structure française a pris seule la tête du classement. Derrière, un peloton s'est formé avec cinq équipes qui comptent déjà une défaite. La saison promet d'être extrêmement serrée !

 

Un match aux saveurs de Worlds

 

Qu'il est agréable de retrouver les RLCS, et particulièrement sa partie européenne. L'affiche de la journée, cette série entre Renault Vitality et compLexity nous a ramené tout droit à Washington DC, le 12 novembre dernier, par l'intensité des débats proposés par les six joueurs. Une ôde à Rocket League, un spectacle saisissant pour les 90 000 viewers amassés sur le stream officiel.

 

Seule série à de la journée à opposer deux des quatre représentants du vieux continent aux derniers Worlds, elle a commencé par un round d'observation de plus de cinq minutes, pendant lesquels les deux équipes se sont appliquées à assurer leurs rotations, se mettre en jambe et progressivement hausser le rythme. FreaKii inscrira l'unique but du match, le premier pour Renault Vitality en RLCS.

 

 

Passées ces retrouvailles, cette bande d'amis va se rappeler aux bons vieux souvenirs de la saison 4. Tandis que compLexity continue de dérouler méthodiquement ses rotations, le disque va s'enrayer du côté de l'équipe franco-allemande. Les interventions se font hésitantes, les double-commit (lorsque deux joueurs jouent le même ballon) se multiplient, et les erreurs se paient cash. Mognus et Metsanauris s'engouffrent dans les espaces et Al0t, comme à son habitude, redirige. Method remporte les deux games suivantes et mène 2-1.

 

 

Dans le jeu, pourtant, Renault Vitality  répond présent. Ils parviennent à mettre en difficulté la défense scandinave et à se créer des opportunités, mais le réalisme n'est pas de leur côté. Servi par ses deux coéquipiers, FreaKii, pourtant toujours bien placé, ne parvient pas à trouver le cadre. Et les erreurs défensives continuent de s'accumuler, et compLexity ne les laisse pas passer. A une minute de la fin de la game 4, Mognus donne l'avantage à son équipe, 3-2. On se dit que c'est fini, qu'ils ne reviendront pas, qu'ils n'auront pas la force. Mais c'était sans compter sur Fairy Peak!, taille patron. Tout seul, il va chercher une égalisation venue de nulle part. Quelques secondes plus tard, il ira inscrire le but en or pour nous emmener dans la manche décisive.

 

 

Celle-ci sera un pur régal, un final en apothéose, la conclusion logique de la plus belle série du week-end. C'est après quatre minutes d'échanges à haute intensité en prolongations que FreaKii inscrira le but en or pour Renault Vitality. Le match aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre, tant les six protagonistes ont donné. La structure texane n'aura pas à rougir de cette défaite, tandis que Renault Vitality pourra se féliciter de compter Fairy Peak! dans son équipe, qui est présenté par plusieurs observateurs (Gibbs et Shogun, entre autres) comme le meilleur joueur du monde en ce moment. C'est en tous cas lui qui a été désigné comme MVP Européen de la journée.

 

Le PSG se cherche et se trouve

 

Il leur a fallu un peu de temps, à Ferra, Chausette45 et Bluey pour se remettre dans le bain. Une série et demie, à peu près. Le PSG Esports avait l'honneur de disputer le match d'ouverture face à exceL. Avec une intersaison plus qu'inquiétante, personne ne donnait cher de la peau de la nouvelle équipe de Markydooda. Et pourtant, ce sont eux qui vont mener les débats face à une équipe du PSG empruntée, qui n'a cessé de courir après le score. La dernière manche de la série nous a offert un final incroyable avec un Chausette45 qui a arraché les prolongations après avoir été mené de deux buts à tente secondes de la fin. Mais en overtime, Pwndx inscrira le but de la victoire sur un beau débordement de Markydooda, que nous n'avions pas vu aussi tranchant depuis la saison 3.

 

Un peu plus tard, le PSG a réussi à se rattraper face à un Envy new look et plutôt séduisant. EyeIgnite a réussi ses débuts en RLCS, mais le club de la capitale a su se reconcentrer pour mettre de côté les erreurs défensives. C'est en cinq manches qu'ils parviendront à l'emporter - la dernière ayant été particulièrement maîtrisée, avec deux jolies combinaisons entre Bluey et Chausette45. Du côté d'Envy, la prestation est encourageante, à des années lumières de ce que l'équipe a proposé la saison dernière. Mais si Remkoe a retrouvé son mordant, Deevo est toujours l'ombre de lui même. Deevocopter, where are you ?

 

 

Les deux autres matchs de la journée concernaient Flipsid3 Tactics. Le premier les a vu délivrer une des pires prestations à laquelle ont ai pu assister en RLCS, face à une équipe de compLexity qui n'a pas eu à forcer pour cueillir une victoire 3-0. La seconde était le théâtre des retrouvailles entre Kuxir97 et Markydooda, adversaires pour la toute première fois de l'histoire des RLCS. La victoire est revenue à l'italien, car il était écrit que personne ne sortirait de cette journée avec deux victoires. De toutes les équipes ayant joué, seul Renault Vitality s'en sort indemne.

 

Résultats et classements RLCS