· 

RLCS EU : le Servette accompagne Fnatic !

 

Contre toute attente, le Servette de Genève est parvenu à obtenir son ticket pour la saison 6 des RLCS au nez et à la barbe de la Team Secret, qui a ensuite laissé passer sa chance une deuxième fois contre Fnatic. Sans surprise, Excel jouera en Rival Series la saison prochaine.

 

 

Ils l'ont fait ! Deuxième du League Play Rival Series, le Servette de Genève n'était pas favori pour décrocher une des deux places qualificatives pour les RLCS, dans le tournoi de promotion-relégation qui s'est joué ce dimanche 6 mai. Pourtant, Skyline, Mummisnow et Alex161 sont passés par la grande porte, en remportant le winners bracket au terme d'une série folle, couronnée d'une prolongation intense dans la septième manche face à la Team Secret.

 

 

Actif sur Rocket League au niveau régional depuis nombreux mois, troisième du championnat ECN à l'automne dernier (avec Skyline, Ikewolf, Dadooh et Hello), le Servette est entré sur la scène européenne à travers l'acquisition du roster d'ExRay, quatrième du League Play Rival Series la saison précédente, avec Skyline comme dénominateur commun. Après près de deux ans d'absence, le suisse retrouve le top niveau, qu'il a quitté après une défaite face à Take 3 à la LAN saison 2 à Amsterdam, aux côtés de Sikii et Kaydop.

 

 

Secret et Fnatic... les meilleurs ennemis !

 

Quant à ces deux là, leur historique se fait de plus en plus chargé. Tout a commencé l'été dernier. Les deux équipes s'appelaient encore Aeriality et The Leftovers. A la surprise générale, Tylacto venait inscrire le but en or victorieux pour son équipe, la qualifiant pour les RLCS et envoyant, par la même occasion, les Leftovers en Rival Series. Quelques mois plus tard, devenus Fnatic, Snaski, Sikii et Maestro arrachaient leur place RLCS des mains... de la Team Secret au tournoi de promotion-relégation.

 

Cette fois, la Team Secret n'a pas eu la possibilité de faire douter Fnatic, sans doutes assommés par le revers face au Servette et ce, malgré une première victoire un peu plus tôt dans la soirée. Les champions Rival Series devront passer une saison supplémentaire dans l'antichambre des RLCS, tandis que Fnatic peut souffler, échappant aux pires conséquences d'une saison médiocre.

 

Excel en perdition

 

L'équipe dont on n'attendait rien, hier, c'était Excel. Après une saison calamiteuse en RLCS et très décevante en Gfinity Elite Series, les motifs d'espoirs étaient plus que réduits. Le miracle ne s'est pas produit. Battus par le Servette puis Fnatic, Nielskoek, Pwndx et Markydooda sont relégués. Toutes les interrogations sont permises au sujet de ce roster qui aura, au final, très mal vécu le remplacement de Zensuz par Markydooda.

 

A présent, le prochain rendez-vous RLCS est fixé au 8 juin prochain, pour le début du World Championship !