· 

Progression update : patch note et suivi

 

La dernière mise à jour de Rocket League a été déployée hier soir, apportant la refonte du système de progression prévue et causant également de nombreux chamboulements en terme de gameplay. Psyonix a réagi dans la nuit et travaille déjà sur un correctif. Patch note, point sur la situation : comme d'habitude, Rocket Baguette vous résume la situation !

 

EDIT (31/08) : deux patchs successifs sont sortis ce jeudi et ce vendredi pour corriger les problèmes de touche de balle, d'air roll et pour regarder autour de soi (clavier/souris).

 

 

Baptisée "Progression update", la dernière mise à jour majeure de Rocket League déployée hier sur les coups de 19h, heure de Paris, a embrasé la communauté. De nombreuses nouveautés étaient programmées et ont été délivrées par Psyonix, mais tout ne s'est pas passé comme prévu. Refonte du système de progression, mise en place des clubs, intégration du Rocket Pass, ajustement des forfaits... Le menu était copieux.

 

Avant d'aborder ces points, parlons du gameplay. Surprise, après la mise à jour, de nombreux joueurs ont constaté des changements dans la physique du jeu mais aussi la disparition de certaines mécaniques très avancées et ce, sans qu'il n'en soit mention nulle part. Premièrement, le contrôle de balle a semblé plus aisé, comme si une couche de superglue avait été appliquée sur les véhicules : le dribble au sol et dans les airs a été facilité et on se dit que le jeu a été "casualisé", le rendant au final plus facile, mais déstabilisant les habitudes des joueurs les plus chevronnés.

 

 

Le palet de hockey en cause...

 

Dans la nuit, Psyonix a réagi. D'une part, en réponse au tweet ci-dessus, mais surtout sur Reddit où ces constatations ont été confirmées comme n'étant pas voulues, avec plus d'explications : en voulant corriger un bug qui dans certaines situations, notamment en mode hockey, créait des touches de balle (les étincelles entre votre voiture et le ballon) non voulues. Aussi, un "minuteur" (soit un délai minimum) a été mis en place entre deux touches infimes. Les dribbles en mode soccar reposent sur ces touches infimes, celles-ci ont disparu et ont donc supprimé les petits rebonds qui rendent le dribble difficile à maîtriser, mais qui offrent également un plus grand nombre de possibilités aux joueurs de haut niveau.

 

A la recherche des mécaniques disparues !

 

Autre bug qui a fait son apparition et qui a hérissé les cheveux des freestylers, c'est la possibilité d'air-roll et de flick (touche saut) en même temps. La combinaison peut être utilisée pour des diagonal flick, mais aussi pour "stall" (interrompre brièvement la chute d'un véhicule en effectuant un saut sur place, merci à Rasmelthor pour les explications). La mécanique n'a pas été supprimée, il s'agit bien d'une conséquence non voulue de la mise à jour.

 

Tandis que la saison RLRS / RLCS débute ce week-end, Psyonix espère sortir un correctif pour ces deux points qui affectent particulièrement le gameplay à haut niveau dans les heures qui viennent (source Reddit).

 

Des paliers de niveau défaillants

 

Au-delà de ça, beaucoup moins grave, la conversion vers le nouveau barème de progression ne s'est pas passée comme prévue : les joueurs les plus expérimentés se sont tous retrouvés entre les niveaux 110 et 120, comme s'il y avait un nouveau palier maximum, ce qui va à l'encontre du principe de la refonte. Cela sera corrigé d'ici la fin de la semaine prochaine, avec des niveaux allant jusqu'à 200.

 

Voilà pour les bugs dont les correctifs sont déjà annoncés. D'autres imperfections ont également été identifiées et reconnues par Psyonix :

  • certains rebonds poteaux / transversale inattendus,
  • l'impossibilité de regarder autour de soi pour les joueurs clavier,
  • un "lens flare" devenu éblouissant,
  • la disparition de certains titres ingame,
  • des teams avec un joueur en trop sur le terrain (2v3 ou 3v4),
  • un système de censure de noms (pseudos, noms de tournois, noms de clubs) un peu trop zélé,
  • et quelques autres listés ici.

Force est de constater que la liste est longue et que de nombreux éléments sont impactants. La QA de leurs mises à jour, chez Psyonix, ce n'est pas leur fort, c'est un fait, on ne va pas faire semblant là-dessus. Rocket League repose sur une physique parfaite, complexe et a fortiori sensible. Mais on peut faire confiance à l'éditeur. Soyons mesurés et patients !

 

Le patch note en français

 

NOUVEAU CONTENU

 

Rocket Pass

 

Le premier Rocket Pass fera son apparition dans une semaine.

 

Succès et trophées

  • Rejoignez le Club
  • Ensemble, c'est mieux
  • Nouveau Challenger
  • Une personne sociable
  • Buts en équipe
  • Le meilleur du groupe

CHANGEMENTS ET MISES A JOUR

 

Général

  • Les onglets du garage ont été réorganisés pour faciliter l'accès aux explosions de buts
  • Les échanges pourront désormais comporter jusqu'à 200 clés
  • Ajout de l'option "Détails des particulires" (Steam)
  • Ajustement de la taille des polices sur Switch entre les modes Portable et Salon
  • Caméra spectateur : les raccourcis joueurs sont les mêmes pour tous les specs
  • Mises à jour des aspects visuels de certaines arènes pour s'adapter aux nouvelles couleurs d'équipes
  • Ajout d'une vibration de la manette lorsqu'un match est trouvé

Progression

  • Tout le système a été revu de zéro
  • Vous n'obtenez de l'XP qu'avec les matchs en ligne (casual et classé)
  • L'XP repose sur la durée de vos matchs et non plus votre score
  • Durée minimum : 60 secondes / Maximum : 20 minutes
  • Des bonus d'XP sont accordés pour votre score, pour chaque titre de MVP, pour les matchs consécutifs joués dans un même lobby, et lorsque vous remplacez un bot dans un match casual, et pour vos 14 premières victoires de la semaine (+200% XP)
  • L'XP n'est gagnée qu'une fois le match terminé, un forfait comptant comme un match terminé
  • Le score obtenu au cours d'un match ne prend plus en compte les touches aériennes, la première touche au kickoff, les "jongles" et les retournés. Les buts, passes décisives, arrêts, centres et dégagement accordent toujours des points. Et si tu as des points c'est que tu joues bien Kappa
  • Niveaux :
    • les paliers ne sont plus exponentiels
    • le niveau 75 n'est plus le niveau maximum
    • les niveaux ont été convertis vers un nouveau barème reposant sur le nombre total de matchs joués en ligne et sur le nombre d'XP remporté
    • Sous le niveau 40 de l'ancien barème, vous êtes à peu près au même niveau du nouveau barème
    • Au-dessus du niveau 40 de l'ancien barème, vous êtes au-dessus dans le nouveau barème
  • Récompenses
    • Ajout d'un nouvel item de personnalisation : les bordures d'avatar
    • De nouvelles bordures vous sont offertes en montant de niveau
    • Vous pouvez sélectionner votre bordure dans le sous-menu correspondant du garage
    • Vous débloquez de nouvelles bordures tous les 25 niveaux jusqu'au niveau 300. Au-delà, ce sera tous les 50 niveaux
    • Vous recevrez des items de classe "uncommon" à chaque level up et non plus après des matchs
    • Les items communs d'un même type sont désormais débloqués simultanément
    • Ceux-ci sont débloqués après un certain nombre de matchs joués
    • Des titres vous seront attribués en passant des niveaux (tout comme les bordures)
    • Vous pouvez équiper vos titres dans l'onglet correspondant du garage
    • Les titres rookies et semi-pro ont été retirés pour ne pas que des joueurs les endossent pour induire leurs adversaires en erreur
    • Le barème des titres est le suivant : Vétéran (20), Expert (40), Master (60), Légende (80), Rocketeer (100).
    • De nouveaux titres seront disponibles tous les 100 niveaux.
    • De nouveaux titres pourront être obtenus ailleurs (Rocket Pass, évènements)

Le forfait

  • Il ne sera pas possible de déclarer forfait avant 90 secondes de jeu (sauf en 1v1)
  • Vous pouvez déclencher le vote après qu'un de vos coéquipiers ait quitté le match : vous gagnez de l'XP avec un forfait, mais pas en quittant un match
  • Les joueurs ne peuvent lancer le vote qu'une seule fois sauf si tous les membres de l'équipe ont déjà enclenché un vote

 

Les clubs

  • Vous pouvez former un club avec d'autres joueurs
  • Un club est composé :
    • d'un nom (non unique) entre 3 et 32 caractères
    • d'un roster juqu'à 20 joueurs
    • d'un tag (non unique) entre 2 et 4 caractères qui s'affiche devant votre pseudo
    • d'une couleur primaire et d'une couleur secondaire
    • d'un propriétaire, celui qui a créé le club, qui peut ajouter / supprimer des membres, transférer la propriété du club, supprimer le club. Le propriétaire doit transférer la propriété avant de pouvoir quitter le club.
  • Le nom du club ne peut être changé qu'une fois par semaine
  • Les couleurs peuvent être changées à volonté
  • Au cours d'un match en ligne, si chacune des deux équipes fait partie d'un club, le mode "Club match" est activé : les couleurs sont ajustées à celles des clubs correspondants.
    • Si les couleurs sont trop proches, l'une des couleurs secondaire est d'abord utilisée. Sinon, des couleurs neutres sont appliquées.
    • Cette option peut être désactivée pour les joueurs souhaitant conserver les couleurs bleu et orange par défaut dans le menu interface
  • Outils du club :
    • un message peut être envoyé par jour à tous les membres du club
    • un bouton match privé dans le menu club permet de créer un lobby rapidement pour les membres du club
  • Certains clubs seront vérifiés ce qui affichera une encoche auprès de leur pseudo ce qui garantit leur authentification par Psyonix
  • Les membres d'un club peuvent être sur différentes plateformes mais ne pourront se grouper avant le lancement du RocketID d'ici la fin de l'année

Filtre  textuel

  • Un filtre vérifie en temps réel les pseudos des joueurs, les noms de clubs et de tournois
  • Il vous sera peut être demandé de choisir un autre pseudo sur Steam
  • Le chat ingame sera soumis à ce filtre à l'avenir

 

Au delà de tout ça, quelques bugs mineurs ont été corrigés, d'autres restent identifiés. Pour ceux qui veulent aller au bout du bout des infos de cette maj, ça se passe sur le site officiel.