· 

Présentation du Trophée Randstad.game à la PGW

 

Quatre équipes vont s'affronter ce mardi 30 octobre sur la scène de l'ESL Arena, à la Paris Games Week, pour décrocher leur part des 4000€ de cash prize offerts pour le Trophée Randstad.game ! Faisons un point sur les forces en présence.

 

Get Wigglytuff'd - les favoris

Les habitués de l'esport Rocket League connaissent ce nom. Derrière Get Wigglytuff'd se cache toujours Fairy Peak!, le colosse de Renault Vitality. Il sera le seul joueur RLCS titulaire en lice dans ce Trophée Randstad.game. Les fidèles de Rocket Baguette se souviendront de la finale du championnat ECN Winter 2018, qui a vu Get Wigglytuff'd s'incliner face au PSG Esports, sur cette même scène ESL Arena. Fairy Peak! et Mout seront cette fois accompagnés de Neqzo et se présenteront à la Paris Games Week en tant que favoris pour la victoire finale.


Epsilon Esports - une valeur européenne sûre

La structure esport Epsilon évolue sur Rocket League depuis plus d'un an. Aujourd'hui, elle est menée par Sebadam, qui compte deux participations RLCS et deux participations à la seconde division, les Rival Series. Le suédois Cheerio évolue également à haut niveau depuis un bon moment, comptant notamment un titre de champion Gfinity Elite Series S1. Ensemble, ils ont porté les couleurs d'Arès avant de passer chez Epsilon cet été. Avec le belge Bilbo, cette équipe expérimentée a les moyens d'inquiéter ses adversaires.


Exalty - les jeunes loups

Sur Rocket League, la cellule de recrutement d'Exalty est dans tous les bons coups. Après un doublé à la Gamers Assembly et une victoire en RBRS S1, la structure sera représentée dans ce Trophée Randstad.game par un trio jeune et talentueux. Pour Extra, Swoopin, et le détonateur belge Aztral, ce sera une première expérience sur une LAN de cette envergure. Comment vivront-ils la pression de la scène ESL Arena ?  S'ils venaient à prendre leurs aises, leurs adversaires devront s'attendre au pire.


Kawaii Kiwis - l'Espagne part en conquête

La scène Rocket League espagnole bouillonne en ce moment. Plusieurs équipes de la péninsule ibérique ont tenté leur chance, mais seul Kawaii Kiwis est parvenu à se frayer un chemin jusqu'à Paris. Coup dur, le jeune Rubiix qui avait brillé durant les qualifications ne pourra pas faire le déplacement, mais sera remplacé par un super sub, le français Hello, actuel joueur de Lausanne Esports. Si la mayonnaise venait à prendre, il se pourrait bien que la Paris Games Week se mette à parler espagnol mardi prochain.


 

Ces quatre équipes s'affronteront dans un bracket à élimination double à partir de 10h, ce mardi 31 octobre, sur la scène ESL Arena, à la Paris Games Week. Le vainqueur repartira avec 2000€, le deuxième avec 1000€, le troisième avec 650€ et le quatrième avec 350€.

 

Le tournoi sera diffusé en intégralité sur la chaîne Twitch Rocket Baguette et vous sera commenté par Boyan, Spleen, Rasmelthor et Bachi !