· 

Les RBRS : le championnat de France de Rocket League ?

 

Edito - La troisième saison des Rocket Baguette Rising Stars vient d'être annoncée et s'accompagne, pour la première fois, de quelques modifications significatives. La direction choisie affiche clairement les ambitions de Rocket Baguette avec sa compétition : proposer un véritable championnat de France de Rocket League.

 

 

Les inscriptions sont désormais ouvertes pour la saison 3 des Rocket Baguette Rising Stars, les RBRS de leur petit surnom. Dès son lancement il y a moins d'un an, cette compétition s'est voulu très ambitieuse : proposer à des joueurs de tous niveaux la possibilité de jouer dans un format de championnat, une formule inédite dans une scène qui compte déjà nombre de tournois à élimination directe. 117 équipes ont terminé la première saison, 144 ont terminé la saison 2 et, avec l'arrivée du cross-platform, les joueurs Xbox devraient permettre à ce nombre de croître encore.

 

Tandis que la saison 2 était une copie conforme de la première, la saison 3 apporte quelques modifications qui ont leur importance. Pour les joueurs amateurs, il n'y a rien de particulier à signaler, si ce n'est un renforcement de la dureté du règlement, afin de ne pas s'encombrer plus que de raison des équipes dont la motivation n'est pas à la hauteur du travail d'administration proposé par nos équipes.

 

C'est surtout en Star League que les choses changent. Exit les équipes étrangères, chaque team de la plus haute division devra jouer avec deux joueurs francophones ( = de nationalité française, belge, suisse) sur le terrain. Une règle qui n'est pas sans rappeler celles du Championnat National ESL qui avait lieu à l'Automne 2017 - la compétition Rocket League qui se rapproche le plus d'un championnat de France officiel.

 

Rendons à César ce qui appartient à César : Rasmelthor a su être très convaincant lorsqu'il nous a présenté sa vision des RBRS. Obsédés que nous étions par le fait de proposer la compétition la plus relevée possible, nous en avons peut-être oublié notre communauté, la communauté francophone. Après tout, qui d'autre que Rocket Baguette était mieux placé pour créer le championnat de France de Rocket League ?

 

Malgré tout, mettre de côté des équipes comme Villareal, double finaliste de la compétition, c'était un pincement au cœur. C'est là que Spleen est venu mettre son grain de sable : et si nous faisons les deux ? Le championnat de France suivi d'un championnat européen ! Tout est apparu comme une évidence. Le football est une inspiration pour nous en bien des points, ses compétitions sont parfaitement pensées. Chaque saison, les meilleures équipes des championnats nationaux se retrouvent ensuite en Coupe d'Europe.

 

La saison 3 pose les bases d'un tel circuit, qui exclut les équipes RLCS et RLRS, qui disposent de leur propre circuit partiellement fermé car difficile d'accès. En cette saison, les équipes européennes qui prendront part à la Superstar League (la version RBRS de la Coupe d'Europe) seront invitées et/ou qualifiées via un tournoi. Quant à l'avenir, on réfléchit au meilleur moyen de mettre en place des équivalents nationaux chez nos voisins.

 

Sur une idée de Rasmelthor également, on a mis en place pour notre championnat francophone un cash prize participatif, financé par la communauté. Il est compliqué d'anticiper ce que ça va donner, compte du fait qu'on n'a jamais lancé ce type d'opération, mais on espère que l'assurance que l'argent que vous donnerez reviendra à des joueurs de votre communauté vous donnera suffisamment de hype pour contribuer. Le cash prize ne sera réservé qu'à la Star League. En dessous, c'est le niveau amateur et un amateur, ça joue pour le plaisir, pas pour l'argent.

 

Voilà, en somme, les nouveautés explicitées de cette saison RBRS et les motivations derrière celles-ci. On compte sur votre soutien et on attend que celui-ci se traduise par une simple participation à la compétition dans le respect des règles : jouez votre BO5 hebdomadaire en temps et en heure et nous seront une équipe d'organisateurs heureux.

 

Bonne saison à tous !

 

Boyan

 

Les inscriptions, c'est par ici.