· 

Qualifiers DreamHack : les teams RLRS se rebellent

 

CompLexity et la Team Secret ont remporté les qualifications pour la DreamHack Leipzig, première des quatre étapes du ProCircuit 2019. Une quantité de surprises a émaillé la compétition, marquée par de nombreuses premières plus ou moins réussies !

 

 

Qui aurait parié sur une telle finale du winner bracket ? CompLexity vs Team Secret pour une place tous frais payés à la DreamHack Leipzig ! Au terme d'un parcours parfait, les deux équipes pensionnaires des Rival Series se retrouvaient en finale d'un tournoi synonyme d'hécatombe pour les équipes RLCS.

 

CompLexity, une équipe proche de la dissolution depuis sa relégation et le départ de son capitaine Al0t a su renaître de ses cendres. Le suédois a été remplacé par le néerlandais Flakes, qui a su parfaitement s'intégrer aux côtés de Mognus et Greazymeister. Le trio a développé un jeu collectif d'une rare solidité, n'offrant que peu d'espaces à ses adversaires. Deux victoires 3-1 face au PSG Esports et face à Red Reserve, avant de conclure sur le même score face à la Team Secret pour finaliser une après-midi parfaite ! CompLexity n'a pas encore dit son dernier mot sur Rocket League.

 

 

Quant à la Team Secret, depuis l'éviction de Tylacto, ils ne font pas parler d'eux. C'est avec une agréable surprise que l'on a découvert leur qualité de jeu, avec Nielskoek, l'ancien d'exceL, qui a rejoint Flame et FreaKii. Issus de l'open qualifier de samedi, ils n'ont pas tremblé face aux bourreaux des pensionnaires RLCS. Secret a atteint la finale Winner perdue contre compLexity, mais n'a pas laissé passer sa deuxième chance face à Red Reserve en finale lower.

 

L'hécatombe des teams RLCS

 

Le qualifier WSOE la semaine dernière a déjà été marqué par de nombreuses déconvenues du côté des équipes RLCS. Ce week-end, rebellote, comme une preuve du resserrement du niveau sur la scène européenne. Plusieurs équipes sont encore en rodage voire en test (toutes les infos ici). Du côté de Renault Vitality, la mayonnaise n'a pas encore pris. Battue par les espagnols Stake, Marc_by_8 et ClayX au premier tour, la nouvelle équipe de Kaydop s'est ensuite faite sortir du lower bracket par le PSG Esports sur un 3-0 net.

 

Avec Speed en lieu et place de Yukeo, Flipsid3 Tactics n'a pas confirmé ses bonnes dispositions de la semaine dernière. Ils ont chuté face au PSG mais surtout face à la surprenante équipe Zenomoon, composée du revenant Zensuz, de l'anglais Noly et du jeune français Monkey_Moon qui aura été la révélation de la journée. A leur tableau de chasse, en plus de F3, on retrouve également les Mousesports. Ils ne sont pas passés loin du reverse sweep face à Secret en demi-finale Winner, avant de se faire battre par le PSG.

 

L'autre équipe à suivre de la journée, c'était Red Reserve, avec Kassio à la place de Speed. Surpris par compLexity en demi-finale du winner bracket, ils ont ensuite réussi deux grosses prestations face à Mousesports et le PSG, toutes deux soldées par des victoires 3-0, pour se hisser jusqu'en finale lower face à Secret. Malheureusement, ils sont passés à côté de leur série et terminent donc aux portes de Leipzig, à la troisième place du qualifier.

 

La journée aura également été marquée par le zéro pointé de Savage! qui a enchaîné deux défaites consécutives, face à mCon Esports ainsi que l'équipe du vétéran Markydooda avec Jnr et Breezi. Mais pour toutes les teams déchues hier soir, pas d'inquiétude : il reste 24 places à prendre pour Leipzig et celles-ci seront ouvertes aux inscriptions, avec une priorité donnée aux équipes RLCS (et RLRS peut-être). Pour pouvoir confirmer sa participation, il faudra simplement prouver aux organisateurs de la DreamHack sa présence à Leipzig (billets d'avion, réservation d'hôtel...).

 

Le bracket EU

Le bracket NA

 

Par Boyan