· 

DreamHack Leipzig 2019 : le retour des hostilités en Europe !

 

Rocket League fait escale à Leipzig pour nous offrir le tournoi le plus relevé de l’histoire de l’esport RL. Première étape du DreamHack ProCircuit, la compétition réunit l’intégralité des meilleures équipes EU et NA et sera commentée par les casters de Rocket Baguette sur la chaîne DreamHack.

 

 

En ce début d’année, la ville Allemande de Leipzig accueillera la première étape du nouveau Circuit Pro de la DreamHack, avant Dallas au mois de mai, Valence puis Montréal. Pour un cash prize total de 100.000$, laquelle des 32 équipes présentes remportera la compétition ?

 

Pour la première fois depuis les débuts compétitifs de Rocket League, le tournoi verra s’affronter les 16 équipes RLCS NA & EU actuellement en lice, une équipe RLCS OCE, ainsi que plusieurs équipes RLRS ou prétendantes. Certaines d’entre elles ont été invitées à l’événement, pendant que d’autres ont pu se qualifier via l’Open Qualifier, ou s’inscrire à leurs frais grâce à l’Open Signup (priorité faite aux équipes RLCS). Réparties dans 4 groupes le premier jour, les 32 équipes ne seront plus que 16 le deuxième, puis 8 verront les playoffs en élimination unique le dernier jour.

 

Groupe A : Cloud9 invité, Melon Squad qualifié, Savage! dans le grand bain

 

Au sein du premier groupe, plusieurs équipes sont pressenties comme favorites dans la course aux qualifications. Parmi elles, les Champions RLCS de Cloud9 représentent la première équipe invitée, et se rendent en territoire Européen avec de réelles ambitions. À leurs côtés, les G2 Esports voudront effacer le souvenir de la défaite en finale sur la scène de Leipzig en 2018. Ils retrouveront peut-être sur leur chemin leur ancien coéquipier Kronovi, désormais pensionnaire de Rogue. Enfin, la seule équipe RLCS européenne n’est autre que Savage!, qui, forte de sa victoire en finale de la Renegade Cup EU, marquera le retour de Bluey et Deevo au plus haut niveau, mais aussi la grande première en LAN du français Alpha54.

 

Toutefois, les ex-Secret, nouvellement Melon Squad (FlamE, FreaKii, Nielskoek) pour l’événement apparaissent comme de sérieux concurrents, tout comme la nouvelle composition franco-belge d’Exalty (D7, FaykoW et Kunsey), qui aura fort à faire pour se hisser jusqu’au deuxième jour. Enfin, attention aux Mindset d'Aztral, Oscillon et Calix, qui seraient parfaitement capables de surprendre.

 

Groupe B : NRG invité, Ghost Gaming qualifié, F3 pour confirmer

 

Dans le groupe B, où les grosses structures américaines règnent en nombre, la lutte sera rude. D’une part pour NRG, finaliste du WSOE il y a quelques semaines et invitée à Leipzig, l’objectif est clair : prendre sa revanche sur FlipSid3 Tactics, eux aussi dans le groupe B, et grands vainqueurs du dernier Major face aux Américains. Pour les accompagner, les Splyce de la joueuse Karma et les Ghost Gaming de Lethamyr auront toutes leurs chances.

 

On retrouve néanmoins une équipe australienne de Tainted Minds qui tentera sérieusement de se qualifier malgré de solides adversaires. Quant aux autres compositions, on retrouvera quelques noms intéressants : en effet, Jhzer et MK seront sous les couleurs de Wind and Rain et Finex tentera de porter les Aequilibritas E-Sports.

 

 

Groupe C : TSM invité, CompLexity qualifié, Renault Vitality attendu

 

Rien ne semble acquis dans le troisième groupe, autant pour les TSM de Remkoe, EyeIgnite et Metsanauris, dont les dernières performances demeurent à confirmer, que pour les Renault Vitality (Fairy Peak!, Scrub Killa, Kaydop) qui apparaîtront pour la première fois en LAN avec leur nouveau roster. De même pour les Américains d’Evil Geniuses, avec l’australien Drippay, écartés aux portes de la qualification tous frais payés pour Leipzig. Reste les CompLexity, pour qui l’Open Qualifier aura été une simple formalité tant leur roster a semblé solide avec l’arrivée du Néerlandais Flakes.

 

Côté challengers, on retrouve mCon esports et Nordavind, récemment aperçus lors de la finale de la Renegade Cup EU, et dont les derniers résultats sont à prendre avec considération (respectivement 3ème et 4ème du tournoi). Pour finir, l’équipe locale de Polaris eSports et les Italiens de Notarious Legion avec Arju joueront pour la qualification au jour deux, malgré un groupe extrêmement relevé.

 

Groupe D : Dignitas invité, Bread qualifié - le groupe de la mort

 

Parallèlement, le groupe D semble être le plus complexe de tous, mais aussi le plus intéressant à suivre, avec 5 équipes pensionnaires des RLCS, dont 4 européennes, et 1 américaine. D’abord, les joueurs Dignitas, invités, joueront pour effacer leur top 5-6 mitigé lors du WSOE. Le PSG Esports, tenant du titre, tentera lui de retrouver l’efficacité qui lui a permis de remporter le tournoi en 2018. Pour les deux autres équipes européennes, il s’agira avant tout de confirmer de bons résultats : mousesports, quasiment à domicile, aura à cœur de prouver sa valeur, tandis que Triple Trouble, forte de l’arrivée du français Kassio, aura pour ambition de créer la sensation. À moins que celle-ci ne soit créée par l’équipe nord-américaine de Bread, composée de Satthew, Sypical et du québécois AxB, dont les accomplissements ne cessent de se multiplier depuis les dernières semaines : d’abord qualifiés en RLCS NA après une saison quasi parfaite en RLRS, ils sont parvenus à déjouer un Open Qualifier NA semé d'embûches.

 

Quant aux challengers, et malgré de minces espoirs de qualification tant ce dernier groupe paraît insurmontable, les Allemands d’Eskedit comme ceux de 1UP Esport mettront tout en place pour créer l’exploit, au même titre que la Team Echo Zulu, portée par Mittaen, ImpacT et Tahz.

 

Ces groupes se joueront en bracket à élimination double : les 2 meilleures équipes du winner bracket et les deux meilleures équipes du loser bracket se qualifieront pour le jour 2, où cette fois deux groupes se joueront sur le même principe.

 

Suivez la compétition commentée en français par Bachi, Boyan, Fuury et Rasmelthor à partir de 11h00 vendredi sur la chaîne Rocket League de la DreamHack.

 

Lien du bracket

 

Par Trtlby