· 

Gamers Assembly 2019 : un évènement Rocket League mémorable

 

L'évènement était sans précédent. 40 équipes de trois joueurs se sont réunies à Poitiers les 20 et 21 avril 2019 pour participer au tournoi Rocket League de la Gamers Assembly. Au terme d'une compétition acharnée, c'est Extra, Yukiss et Gaspow  qui se sont imposés, permettant à Exalty de conserver son titre. Voici le compte rendu de Rocket Baguette, en photo et vidéo !

 

 

Cette Gamers Assembly aura tenu toutes ses promesses. On attendait le plus grand rassemblement francophone sur Rocket League et on l'a eu. 120 joueurs, leur encadrement, des admins de tournoi, des visiteurs venus uniquement pour RL et 4 casters : pendant deux jours, nous avons vécu au rythme des double-tap, bumps et autres ceiling shots. Jamais en France nous n'avions vu autant de monde faire le déplacement pour un évènement Rocket League et même, au niveau mondial, nous n'avons pas trouvé de trace d'une LAN avec autant de participants.

 

La compétition a été belle, très belle. A l'exception de nos représentants RLCS, déjà occupés à dominer le Rocket League mondial, les meilleurs joueurs avaient fait le déplacement : trois joueurs RLRS actuels, deux vainqueurs de la GA 2018, trois champions RBRS S3 et une tonne de prétendants potentiels à la victoire finale, avec quelques redoutables voisins suisses ou belges. Le casting était beau, tout comme le scénario qui nous a été offert. Surprises, rivalités, reverse sweeps... Tout y était.

 

Le jour 1 a vu un premier écrémage qui a emmené 16 équipes dans le bracket élite et les 24 autres dans le bracket amateur. Pas de gros coups de tonnerre, si ce n'est peut-être la qualification des Black Tigers aux dépends des All Blue. Mais à l'issue de la journée, deux noms revenaient avec insistance dans les fast foods de Poitiers : ceux de Servette de Genève et Sector One. Les deux équipes avaient fait forte impression, notamment les belges, invaincus et tombeurs d'Exalty dans le groupe.

 

 

Le deuxième jour était consacré aux playoffs en arbre à élimination double. L'heure de passer aux choses sérieuses. Une course effrénée au cash prize (3000€ au total) mais surtout à la grande scène de la Gamers Assembly, théâtre grandiose de la finale du dimanche soir. Dès les 1/4 de finales, les affiches faisaient saliver, notamment cet AS Monaco - Exalty, qui a vu ces derniers s'imposer avec un reverse sweep. Une série qui a lancé le trio Extra, Yukiss et Gaspow, qui a enchaîné sur deux sweeps supplémentaires, 3-0 sur Opportunity Esport et 4-0 en finale upper bracket face à Sector One. En 2018, Exalty a placé ses deux équipes en finale du tournoi. En 2019, Exalty fût le premier des deux finalistes connus.

 

Pendant ce temps, dans le lower bracket, la sensation est venue de la jeune équipe de V3 Esports : après avoir sorti Elementaries et Venture, Sniiper, Exotiik et Elexit ont éliminé les expérimentés Opportunity Esport de Skies, Rizual et Maaivy pour écrire la belle histoire de la journée. Leur parcours s'arrêtera face au Servette de Genève : battus par ces mêmes Opportunity en 1/4 de finale upper, Zaphare, Mirrorwing et Yagi se sont lancés dans le lower tel un rouleau compresseur. Redworld, AS Monaco, Konix et V3 tombent les uns après les autres. En finale du lower bracket, Servette va revenir de loin face au Sector One de Faykow, Eversax et Bram : menés 0-2, ils enchaînent 4 victoires pour s'imposer 4-2. Ce sont donc les suisses qui iront défier Exalty sur la grande scène.

 

 

Et puis vint cette finale. Un moment magique : tous les joueurs se sont rassemblés dans les tribunes pour encourager les deux équipes qui ont répondu par une qualité de jeu exceptionnelle. Le Servette a misé sur le jeu collectif et des attaques construites, Exalty a été héroïque défensivement et redoutable sur contre attaque. Jeux en triangle côté Servette, double-tap de Gaspow, flip-reset d'Extra, arrêts miraculeux de Yukiss... Les six joueurs ont brillé et offert une belle démonstration de Rocket League pour enflammer la grande scène de la GA. En provenance du winner bracket, Exalty partait avec un point d'avance dans le BO7 et celui-ci aura pesé dans la balance. L'équipe française l'emporte 4-2 mais aura inscrit moins de buts que son adversaire dans les 5 games disputées dans la série (13 buts à 9 pour Servette), un détail arithmétique qui n'enlève rien à son mérite.

 

Exalty repart de Poitiers avec 1500€, le Servette remporte 900€, Sector One empochent 450€ et les V3 voient leur inscription remboursée avec les 150€ offerts au 4ème. Au delà de ces gains, cette Gamers Assembly a contribué à la construction de notre scène esport francophone et son histoire dans une ambiance

 

Un grand bravo à tous pour le spectacle proposé. La Gamers Assembly, pour la qualité globale de l'évènement et des conditions de jeu proposées aux joueurs, la Team Metaleak pour une organisation et une administration du tournoi parfaitement maitrisée, les joueurs, bien évidemment, et leurs accompagnateurs, et enfin, à tous ceux qui se sont déplacés, jusqu'à Poitiers pour vivre cet évènement et nous témoigner leur soutien ! Quant aux nombreux viewers qui ont suivi l'évènement à distance, merci à vous ! Mais pour la GA 2020, mettons-nous d'accord : retrouvons nous plutôt à Poitiers :)

 

Lien du bracket

 

Sélection des photos du week-end - merci à Michawicha et Spleen !

 

 

Enfin, je vais me permettre de terminer sur une note un peu plus personnelle à la première personne. Je tiens à remercier les membres de notre équipe qui ont été avec nous ce week-end, avec ou sans leurs jolis maillots Rocket Baguette. Ceux qui étaient là pour bosser, les casters, Bachi, FuuRy et Spleen, ceux qui étaient là pour jouer Ash, Deuspy, Dimoushh, G_Smasher, Piwarl, Raphael_l, Rasmelthor, Rurriik et Sabo, celle qui était là pour manager, Kira, et ceux qui étaient là le plaisir d'être là, Halya, Soak et Vloopar. Merci pour votre travail et votre confiance, notamment ceux qui nous ont suivi les yeux fermés vers la RB House.

 

Merci aux viewers et aux donateurs. Vous nous avez vraiment gâté, votre générosité nous donne de la force pour persévérer dans ce domaine ingrat qu'est l'esport. Et merci à tous ceux qui ont pris le temps de venir nous glisser un mot de remerciement ou d'encouragement. Ces moments là sont uniques et inestimables.

 

Par Boyan