· 

Les Rising Stars sont sur orbite !

 

Rocket Baguette vient de procéder au lancement de la première saison des Rising Stars, son nouveau circuit Rocket League de championnats régionaux menant à des compétitions continentale. Près de 2000 joueurs répartis dans 524 équipes et 15 pays européens ont pris d'assaut les 8 ligues régionales opérées par Rocket Baguette et ses partenaires locaux.

 

 

Pour sa 4ème saison, le championnat de France de Rocket League a eu le plaisir de voir l'arrivée de nombreux petits frères dans les pays voisins. Depuis plusieurs mois, Rocket Baguette a oeuvré dans l'ombre afin de dupliquer son modèle RBRS sur d'autres territoires. Il faut dire que de saison en saison, le succès du format ne cesse de croître, passant de 117 inscrits en saison 1 à 253 pour cette saison 4.

En termes d'organisation et d'administration, le format est considéré comme suffisamment mâture pour permettre son déploiement dans de nouvelles régions. Pour cela, Rocket Baguette s'est associé à des partenaires, les espagnols de Golden Dust Cup en tête. Avec les GDRS, Golden Dust a parfaitement transposé la formule RBRS à sa communauté, pour des résultats au-delà de toutes espérances : 94 équipes se sont inscrites, là où l'organisateur n'avait jamais réussi à en attirer plus de 64.

 

 

Au Royaume-Uni, ce sont les nouveaux venus de Rocket Kingdom qui ont été choisis. Pour une première saison et peu de préparatifs, 62 équipes ont recensées dans les Rocket Kingdom Rising Stars. En Allemagne et en Autriche, Rocket Baguette opère les RBRS Germany en partenariat avec la Team Firewall, qui reprendra les rennes de la compétition dès la saison prochaine. Tandis que l'Italie et le Portugal sont respectivement opérées par Rocket Colosseum et Gamers Media, Rocket Baguette opère les versions scandinave (Danemark, Finlande, Norvège, Suède) et néerlandaise de sa ligue Rising Stars, tout en restant à la recherche de partenaires locaux pour leur organisation et leur diffusion.

A partir du 2 septembre et pendant 9 semaines, les 524 équipes s'affronteront dans leurs championnat locaux avec l'objectif de se qualifier pour l'une des trois Coupe d'Europe qui suivront dans la foulée sur 6 semaines consécutives :

  • la Superstar League, équivalent de la Champions' League au football, sera la compétition Reine, objet des convoitises des meilleures équipes de chaque pays.
  • l'Europa Cup, pour les équipes qui ont échoué au pied de la Superstar League.
  • la Rising Cup, compétition réservée aux meilleures équipes de Ligue 2 d'Europe.

 

"Nous sommes fiers de mener ce projet en toute indépendance à l'aide d'autres organisations régionales spécialisées dans l'esport Rocket League, à l'image de ce que représente Rocket Baguette pour la scène francophone. Les Rising Stars s'adressent à une base de joueurs très large, notamment aux joueurs de très bon niveau qui restent toutefois exclus du circuit RLCS officiel. Compte tenu de l'engouement généré par cette première saison, nous sommes extrêmement optimistes quant au rôle que jouera le circuit au sein de la scène européenne à l'avenir" a déclaré Boyan Kaftandjiev, co-fondateur de Rocket Baguette.

 

La saison 1 à peine commencée, de nombreuses décisions ont d'ores et déjà été prises concernant la saison 2, comme la mise en place de qualifiers pour accéder aux Star Leagues d'Europe et surtout d'un système de promotion / relégation entre les premières et deuxièmes divisions.