· 

Play-in Rival Series : le tournoi le plus excitant de la saison

 

Les Play-in Rival Series se dérouleront ce week-end ! 128 équipes seront au départ et 8 obtiendront le précieux sésame pour les RLRS, la deuxième division qui donne accès aux RLCS. Passons en revue les équipes à suivre et les français qui s'élanceront dans ce bracket impitoyable.

 

 

C'est une tradition : chaque début de saison RLCS commence en fanfare par les RLRS et son tournoi de qualification final, connu sous le nom de Play-in. Il s'agit d'un véritable marathon qui permet aux survivants d'intégrer le circuit officiel de Psyonix et de passer une saison dans l'antichambre des RLCS, dans l'espoir de s'en extirper pour rejoindre l'élite continentale.

128 équipes partiront ce dimanche en début d'après-midi dans un bracket à élimination double intégralement joué en BO5. Pour rappel, ces équipes ont obtenu le droit de disputer le Play-in en terminant dans le top 32 d'un des 4 open-qualifiers qui s'est tenu depuis début septembre.

En temps normal, il n'y a que 4 places RLRS disponibles. Mais avec l'ajout de 2 places supplémentaires, portant à 10 le nombre d'équipes RLRS, et la défection des ex-Mousesports et de Triple Trouble, ce sont bien 8 places qui seront à pourvoir ce dimanche. Quelles sont les chances françaises ? Qui sont les favoris ? On fait un point sur les équipes à suivre !

 

Les favoris francophones

 

Comme chaque saison, une belle armée francophone va s'élancer dans l'espoir de conquérir l'un des 8 précieux tickets. En tête de cortège, les Baguette Squad ont remplacé Extra par Yukiss et vont tenter de retourner en RLRS pour une deuxième saison consécutive. Derrière, de nombreux espoirs reposent sur Exalty, MCES, BeGenius MHSC et Oserv, que l'on a beaucoup vu travailler à l'intersaison, ainsi que sur les expérimentés WithMyBoyzs et Servette de Genève. Zertyfo complète ce top 8 des favoris francophones, avec  quelques bons résultats récents plutôt prometteurs.

 


 

Derrière ce peloton de favoris, six autres équipes à majorité francophone vont avoir besoin de nos encouragements. Les deux équipes Star League RBRS de NewGamblers et Los Bambinos, les Rising League Apologis, Delta et HDKN, ainsi que les Shooting League de Vulture One !

 


 

Les expats'

 

Et comme toujours, plusieurs de nos baguettes tentent l'aventure à l'étranger, comme les deux anciens de Baguette Squad : Extra s'est entouré de Tigreee et EyeIgnite, tandis qu'Unknow a choisi les allemands Yeezy, Finex et Killerno7. Slewey, ancien de Liber8, jouera lui avec le suisse Yagi, Darkness tente à nouveau sa chance avec Seebrify. On a également retrouvé BatOu qui tente de s'épanouir au pays du bim bam.

 


 

Les autres

 

Attention, danger. Impossible de ne donner que 8 noms. La sélection ci-dessous est élargie, contenant des équipes que l'on a vu travailler intensément dans les tournois ESM de l'été, mais aussi des équipes de joueurs revanchards, ou d'autres, un peu entre les deux catégories, de joueurs qui gravitent depuis toujours autour des RLRS sans jamais avoir pu y accéder. Cette incroyable quantité de bons joueurs est celle-là même qui fond des Play-in RLRS l'un des tournois les plus excitants de l'année.

 


 

Et vous savez quoi ? Le pire, dans tout ça, c'est qu'il est impossible de terminer cet article sans rajouter quelques noms. Pour plusieurs raisons, comme la renommée de leurs noms ou bien, tout simplement, leur capacité à venir se glisser dans le top 8, dans un grand jour. Parce que c'est Rocket League et que tout peut se passer.

  • Again : Seeb, Magu, Elyy - Andruzo
  • Crazy Crew : wolfsonthemoon, Killero, Adriandro - Rubiix
  • Dot Dot Dot : Maestro, Ash, Saksen
  • Hot Singles : Stocki, Iceteazy, Tater - Vel
  • Intellectuals : Zee9, Distan, Shotts - Sorius
  • Pre-Flip Gang : Krazack, Fusure, JZR - Mugg
  • Runescape GFs : Markydooda, BePeak, BananaMan - Wrong Way Woody
  • Stratus : Flux, Zensuz, Chippy - Pethy
  • Super Esports Gaming Organisation : GMS, Flarke, Negsy
  • Team WLF : Lindow, CKS, Hyder - BongoD
  • Upset : mrvn, Gnagflow06, Labyrinth

Voilà, grossomodo... Nous avons bon espoir que les 8 qualifiés ont désormais été cités quelque part ci-dessus. Mais qui sait si l'on est vraiment à l'abri ? Plusieurs équipes du top 128 figurent dans les diverses Star Leagues européennes et vont inévitablement s'améliorer au cours des mois pour rendre ces Play-in encore plus difficiles dans les saisons à venir.

 

Le dénouement de ces Play-in sera à suivre ce dimanche 29 septembre sur twitch.tv/rivalesports à partir de 18h00.

 

Par Boyan