Les RLCS Saison 9, c’est parti !

Vous ne vous êtes toujours pas remis de la saison 8 ? Accrochez-vous, car Psyonix embraye déjà sur une nouvelle saison au format élargi ! Avec 10 équipes au League Play des deux principaux continents, la saison RLCS la plus palpitante de l'histoire démarre et elle sera à suivre en direct et en exclusivité sur Rocket Baguette ! Présentation des forces en présence.
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Bienvenue dans la saison 9 des RLCS ! Pour la première fois, dix équipes vont s’élancer en Europe et en Amérique du Nord à la conquête du titre mondial – accompagnées des sud-américains et des océaniens pour qui le format n’a pas encore changé.  Au programme, huit semaines de League Play, tous les week-ends, avec pour objectif de terminer dans les deux premiers pour décrocher sa qualification directe aux finales mondiales. A défaut de décrocher le Graal à l’issue de la saison régulière, les équipes classées 3èmes à 6èmes auront toujours une chance de se qualifier pour les Worlds via les playoffs. Côté bas de tableau, malheur à la lanterne rouge, qui sera automatiquement reléguée en RLRS, tandis que les 8èmes et 9èmes du classement devront défendre leur place dans l’élite au tournoi de promotion-relégation.

Tout comme la saison précédente, cette campagne sera à suivre en direct, en exclusivité et en intégralité en français sur notre chaîne twitch.tv/rocketbaguette !

Compte tenu de cette intersaison écourtée, le mercato a été rapide et complexe. Faisons un petit tour d’horizon des équipes en lice pour le titre suprême !

L’Europe

Commençons par le continent qui nous intéresse le plus : l’Europe !

Les plus attendus : Renault Vitality
C’est LE gros coup de filet de ce mercato. Le coup de Poker de l’intersaison. Remplacer un excellent joueur de la classe de Scrub Killa par un autre excellent joueur, français cette fois, Alpha54. Que va donner ce roster 100% français ? Réponse ce Dimanche. Le super-sub Jessie est, semble-il, remplacé par Mout (qui pourrait également jouer le rôle de coach en lieu et place de Gregan, pour une écurie tricolore jusqu’au bout).

Les champions Européens : Team Reciprocity
Le trio reste le même : les deux français Ferra & Chausette45, accompagnés du géant danois Fruity, toujours coachés par l’Australien Yumi. Changement au niveau du sub cependant, Neqzo se voit remplacé par Jessie. Portera-t-il chance aux malheureux de la LAN Madrilène ?

Les visages connus : Dignitas & Veloce Esports
Concernant ces deux équipes, les joueurs ne changent pas. Dignitas, forts d’un Top 4 confortable aux termes d’une demi-finale d’anthologie la dernière saison, ViolentPanda, Aztral & Yukeo seront de retour cette saison, toujours coachés par l’Américain Virge. JZR laisse sa place de sub au profit du belge Bilbo.

Du côté de Veloce Esports, même démarche : pas de changement. Freakii, FlamE & le français Kassio, coachés par l’écossais Miztik, prendront le départ de cette neuvième saison sous les mêmes couleurs. Seul changement, l’ajout de Seeb en tant que sub.

Les adeptes du changement : Mousesports, TSM & FC Barcelone
On a parlé du Mercato, le voici concrètement. Chez les souris de Mousesports, c’est encore l’inconnu à l’heure d’écriture de cet article. Le départ d’Al0t laisse en effet une place vacante. Mais à quelques heures du début des RLCS, il ne fait quasiment aucun doute que le duo composé de Kuxir97 et Speed sera rejoint par l’écossais Scrub Killa. Le coach américain Lethamyr devrait lui aussi être de la partie.

Chez TSM, le départ d’Alpha54 aura permis au duo Mognus & Metsanauris de se reformer, accompagné de Remkoe. Lauty fera office de sub (en remplacement de MummiSnow) tandis que Snaski viendra coacher cette équipe qui aura fort à prouver cette saison.

Enfin, au FC Barcelone, Bluey a été écarté de l’équipe catalane, remplacé par le néerlandais Flakes, en provenance des relégués compLexity. On le retrouvera aux côtés de l’anglais Deevo et du danois Ronaky. L’argentin El General jouera toujours les rôles de coach.

Les petits nouveaux : AS Monaco Esports, Endpoint & Team Singularity
Le club monégasque fait son entrée en RLCS ! Après avoir fait sensation en seconde division RLRS, l’anglais Eyelgnite, l’allemand Tigreee & le français Extra tenteront de tirer leur épingle du jeu. Sebadam viendra les seconder en tant que sub, tandis que S1moN s’occupera du coaching.

Les Discombobulators ont pu trouver un soutien auprès de la structure Endpoint. Nous les verrons évoluer sous leurs couleurs cette saison ; RelatingWave, Virtuoso & Nachitow seront accompagnés d’Eclipse en figure de coach.


Enfin, les derniers arrivés de la Team Singularity : Godsmilla, ThO., noly et leur sub Meqza (coachés par AndyTheMandy) seront les joueurs les moins connus sur le terrain. Bonne chance à eux !

L’Amérique du Nord

De l’autre côté de l’Atlantique, des rosters intéressants ont aussi fait surface. Passons ça en revue…

Les plus attendus et champions Nord Américains : NRG Esports
C’est la meilleure équipe du monde actuellement et les favoris du league play américain. Alors pourquoi changer ? L’équipe d’NRG reste la même : GarrettG, Jstn & le suédois Turbopolsa (en route pour un cinquième titre mondial), coachée par le grand Sizz. Seul le sub Moses manque à l’appel.

Les rescapés : G2 Esports & Cloud9
Ces deux là reviennent de loin, et pourtant ils ont choisi de rester ensemble. Malgré une saison passée que l’on pourrait qualifier de catastrophique pour ces deux structures, les deux rosters ne bougent pas. Chez G2, nous retrouverons JKnaps, Chicago & Rizzo (avec Moses en sub et toujours Jahzo en coach emblématique).

Chez Cloud9, le trio légendaire SquishyMuffinz, Torment & Gimmick ; et malgré les nombreuses rumeurs ; ne se sépare pas. Toujours coachés par l’ex-NRG Fireburner, ils tenteront de redorer leur blason cette saison.

Les visages connus : Spacestation Gaming & eUnited
A l’image de Dignitas en Europe, le top 4 à Madrid sauvé par Spacestation Gaming ne leur a pas donné de motifs de changement. En saison 9, les astronautes Sypical, AxB et Arsenal seront toujours de la partie, coachés par le mythique Chrome.

Chez eUnited, nous avons eu diverses rumeurs de changement mais au final l’équipe reste comme elle est. Hockser, Roll Dizz et Ayjacks (coachés par Fire) défendent les couleurs pro-américaines de leur structure.

Les adeptes du changement : Ghost Gaming, Pittsburgh Knights & Rogue
Malgré un classement plus qu’honorable pour certains, ils ont décidé de changer. Après de multiples rebondissements, le roster de Ghost Gaming est enfin bloqué : Allushin et Atomic se complètent avec Mist, en remplacement de Memory.

Chez Pittsburgh, une place étant libre, c’est Ayyjayy qui vient remplacer Mist. Il rejoint donc Retals et ExplosiveGyro pour cette saison. Ils seront toujours encadrés et coachés par Moopy, qui les suit depuis l’époque des Peeps.

Pour finir, Rogue ayant perdu Ayyjayy, le crew de Kronovi et Wonder décide de miser sur le jeune talent de Firstkiller (un temps prévu chez Ghost). Garenn viendra compléter le roster en tant que remplaçant.

Les petits nouveaux : Susquehanna Soniqs & Flight
Ces deux noms là ne vous disent peut-être rien et c’est normal. D’un côté, le roster RLRS de Afterthought a été acquis par la structure Susquehanna Soniqs (vous pouvez les appeler Soniqs). Ils ne changent pas et ce sera toujours la fine équipe composée de Shock, Satthew et du revenant Dappur. A noter l’ajout du “meme maker” Spoodah en remplaçant.

Et Flight alors ? Ce sont tout simplement les anciens RBG Esports. Après avoir choisi de se séparer de Aeon (malgré une montée en RLCS avec lui), c’est Memory qui vient rejoindre Rapid et Sea-Bass (coachés par Sub’N, qui n’est donc pas un sub mais bien un coach).

Le reste du monde (Océanie et Amérique du Sud)

En ce qui concerne les deux autres continents “mineurs”, il est un peu compliqué de se prononcer.

En Océanie, on devrait sans problème retrouver les structures habituelles (Renegades, Chiefs, Canberra Havoc & Ground Zero Gaming) mais concernant les joueurs qui les composent, les changements n’ont pas encore été annoncés. La saison débutera le 23 Février chez eux.

En Amérique du Sud, les équipes classiques à suivre seront encore de la partie :  les anciens de Lowkey Esports (caard, tander & CaioTG1), The Three Sins (matix, valt & PJ), INTZ (Repi, Juan & Droppz) ou encore Lotus (Haberkamper, FirefoxD & renaN). Leur saison débutera le week-end suivant (09/02).

Close Bitnami banner
Bitnami