· 

Les déboires de Psyonix

 

Serveurs HS, report de la première semaine RLCS, prolongation d’évènements et mise à jour de la boutique esport... On vous raconte la semaine agitée pour Rocket League et son éditeur Psyonix !

 

 

Le samedi 1er février dernier, le monde de Rocket League s’est arrêté pendant plusieurs heures. Tout ceci a commencé quelques jours plus tôt, le jeudi 30 janvier exactement, quand Psyonix a décidé de déployer une mise à jour de la plateforme qui héberge les serveurs du jeu (baptisée PsyNet). Le lendemain, suite à un nombre très élevé de joueurs connecté en même temps (315 000 joueurs simultanés), cette même plateforme a commencé à générer des erreurs, au point où l'éditeur a décidé de passer le jeu en mode maintenance, privant les joueurs de l'accès aux serveurs en ligne.


Manque de chance, c'est à ce moment que devait démarrer la saison 9 des RLCS. Devait ? Oui devait, car Psyonix a décidé de repousser le lancement de sa compétition reine, ainsi que le play-in des RLRS, exceptionnellement positionnés le même week-end pour gagner des précieuses semaines dans le calendrier et laisser un maximum de place à la compétition Olympique qui se prépare. L'éditeur a logiquement choisi de ne pas prendre le risque de faire jouer ces importantes échéances sur des serveurs instables. Les RLCS et RLRS ont donc été décalés d’une semaine, et le lancement officiel s’est fait cette semaine - vous avez peut être suivi tout ça sur le Twitch Rocket Baguette.

 

 

Suite à ces problèmes de serveurs, Psyonix a décidé, tout comme pour les RLCS, de décaler la fin de l’événement Lucky Lanterns au 17 février. De plus, pour compenser l'absence de service, l’éditeur du jeu offre 500 enveloppes (monnaie éphémère de l’événement) à tous les joueurs se connectant au jeu d'ici le 21 février, de quoi acheter des boîtes mystères, des niveaux d’expérience et plus encore !

 

Seule bonne nouvelle de la semaine, Psyonix a tout de même tenu à déployer le patch visant à mettre à jour la boutique esport, pour y inclure de nouvelles équipes - Team Reciprocity, Veloce Esports, Pittsburgh Knights et eUnited, mais aussi les nouveaux décals des champions du monde NRG !

 

Par Zare