Esport Rocket League : le point sur la situation

Bien que chamboulées par le Coronavirus, les dernières semaines ont été chargées. Ce contexte inédit offre paradoxalement des opportunités au monde de l'esport. Nous faisons le point sur la situation globale et le programme à venir en terme d'esport Rocket League.
25_PointCovid
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Le monde est frappé par une crise sanitaire sans précédent. Pour freiner la propagation d’un virus capable de surcharger nos services hospitaliers, une grande partie de l’humanité est confinée. Tous les rassemblements sont désormais proscrits pour une durée encore incertaine. Dans ce contexte, l’esport s’est lui aussi vu privé de ses moments de célébration. Ce week-end aurait du se tenir la LAN RLCS Saison 9 à Dallas mais la saison s’est achevée le 29 mars dernier sur la victoire de Dignitas face à Renault Vitality en finale du Regional Championship.

Nos LANs françaises ont été annulées et l’Intel World Open, compétition de Rocket League prévue dans le cadre des Jeux Olympiques de Tokyo, n’aura pas lieu non plus. Et pourtant, le monde de l’esport, lui, ne va pas s’arrêter de tourner, bien au contraire. Dans notre malheur, il y a des opportunités.

Nous sommes un secteur d’innovation, nous reposons intégralement sur le lien en ligne. Nous avons cette possibilité d’exister tout en étant confinés. Le sport traditionnel a connu un coup d’arrêt brutal et s’est lui aussi tourné vers son petit frère numérique. Antoine Griezmann et Miralem Pjanic représentent le FC Barcelone et la Juventus sur PES, Charles Leclerc domine les F1 Esports Virtual Grand Prix Series, Rafael Nadal et Andy Murray prennent part à un tournoi ATP en ligne

Rocket League est un peu particulier, le jeu étant une discipline à lui seul : nous n’avons pas de représentants dans le monde du sport. Mais la proximité avec le football donne lieu à des opportunités : hier soir, Landon Donovan, ancien capitaine de l’équipe des États-Unis, quart de finaliste de la Coupe du monde 2002 au cours de laquelle il a été élu meilleur jeune joueur du tournoi, est apparu aux côtés de Liefx et Jamesbot pour commenter la finale des Spring Series NA, en direct sur ESPN2, célèbre chaîne de sport.

Petit apparté : pour le coup, l’expérience n’a semble-t-il pas été un franc succès à en croire les retours de la communauté hardcore, CJCJ et Reddit en tête, avec un cast dénué de toute son énergie pour faire place à un cours de Rocket League. Un choix éditorial qui se défend, visant à essayer d’éduquer une audience hostile au principe de l’esport et qui n’a peut-être jamais joué à un jeu vidéo de sa vie.

Et maintenant, on fait quoi ?

Tout ça pour dire que la planète esport continue de tourner, plus que jamais. La cinquième saison des RBRS s’achève tranquillement, après avoir couronné son champion, les WithMyBoyzs. Les douze meilleures équipes des quatre championnats Rising Stars sont désormais connues et la Superstar League et ses 2500€ de cash prize démarrera la semaine prochaine, nous tenant occupés les mardi et jeudi jusqu’à la mi-juin. Les inscriptions pour la sixième saison du championnat de France ouvriront en août. Les tournois Nicecactus du mercredi et dimanche continuent eux aussi d’offrir un terrain d’entraînement à la scène subtop.

De son côté, Psyonix a donc organisé les Spring Series pour compenser l’absence de LAN RLCS. Après l’édition nord-américaine qui a vu la victoire de G2, les Spring Series européens se tiendront les 9 et 10 mai prochains : Dignitas, Renault Vitality, le FC Barcelone et Mousesports attendent de connaître les quatre qualifiés (inscriptions jusqu’au 4 mai à 17h). 125 000$ seront en jeu durant ces deux jours de compétition.

En ce qui concerne les RLCS, la saison 10 ne devrait pas être impactée par la situation. On peut s’attendre à un retour du circuit officiel en septembre prochain. Solary et la Team BDS de M0nkey M00n viendront renforcer les rangs de la délégation francophone plus que jamais majoritaire au sein de la première division !

A l’heure actuelle, c’est tout ce qui a été annoncé publiquement. Mais sachez qu’en backstage, ça bosse dur. Nous redoublerons d’efforts dans les semaines qui viennent pour continuer de vous proposer le meilleur de l’esport Rocket League !

Close Bitnami banner
Bitnami