Mercato : la fin d’une ère en RLCS

Chamboulée par la pandémie, l’intersaison RLCS s’annonce plus longue que prévue. Après les Spring Series et le tournoi Fusion, et avant une dizaine de tournois communautaires internationaux, le mercato s’est brusquement accéléré. Des mouvements inattendus, une pincée de drama, et le visage de la scène Rocket League ne sera plus jamais le même.
26_Mercato
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

En Amérique du Nord

Les contrées outre-Atlantique ont le don pour faire savourer le moment. Car jusqu’à hier, il n’y avait quasiment pas eu de changements côté Nord-Américain. Mais ça, c’était avant.

La bombe atomique NRG

Vous vouliez de l’info ? Alors on commence fort, NRG se sépare d’un quadruple champion du monde pour le remplacer par le joueur le plus populaire sur la planète Rocket League, c’est bon ?

Vous l’avez compris, Turbopolsa est évincé de l’équipe à laquelle il avait su donner son premier titre mondial et est remplacé par un SquishyMuffinz qui aura fort à prouver après deux saisons très compliquées pour Cloud9. Selon ses dires, Turbopolsa s’est vus reprocher un manque d’implication après avoir été notifié de son exclusion. Tandis que l’on pouvait croire à une éventuelle retraite, le suédois a assuré être plus que jamais motivé de conquérir de nouveaux trophées ! Chez NRG, on change de visage avec une dream-team nord américaine qui va hériter d’une énorme fanbase avec l’arrivée de Squishy.

Car du côté de Cloud9, sachez que c’est fini. La plus grosse structure esport au monde claque la porte de la scène Rocket League. Un énorme coup dur pour Psyonix qui n’aura pas su les convaincre de pérenniser leur engagement sur son jeu phare après pourtant plus de 1000 jours de présence. Une page qui se tourne donc. Pour Torment et Gimmick il s’agira maintenant de trouver un remplaçant convaincant… Les premières rumeurs évoquent Retals.

Le manège du bas de tableau

Cette longue intersaison fait aussi beaucoup réfléchir les équipes les moins bien classées en RLCS.

Chez Rogue, c’est Wonder qui en aura fait les frais au profit d’une nouvelle tête, en provenance tout droit des RLRS : Turinturo. Joueur à sensation passé tout près de la promotion en RLCS, précédemment chez Charlotte Phoenix, il vient entourer le doyen Kronovi, et le jeune Firstkiller.

Chez eUnited, après une saison très compliquée, c’est Roll Dizz qui quitte le navire. A sa place, on pourrait retrouver Memory, l’ancien de Flight.

Du côté des structures, en plus de Cloud9, le COVID-19 n’aura pas épargné le monde de l’esport de l’autre côté de l’Atlantique. Ghost Gaming laisse sa place, et le roster d’Allushin, Atomic et Mist est acquis par une structure qui marque son retour sur Rocket League : Team Envy. Les promus des RLRS, Omni Nation se retrouvent également sans structure mais la rumeur veut qu’une organisation aurait déjà mis la main sur le roster. Une rumeur insistante voudrait voir aussi les Pittsburgh Knights quitter la scène prochainement, d’autant plus s’ils perdent Retals au profit de Cloud9, qui serait remplacé par le méconnu Alraz… Affaire à suivre.

En Europe

En Europe, tout a été beaucoup plus rapide. Beaucoup de changements en amont des tournois mineurs qui se sont déroulés lors des dernières semaines.

La tornade belge

L’énorme changement de roster c’est l’échange entre Dignitas et Oxygen Esports (anciennement Team Reciprocity) qui a vu le prodige belge Aztral rejoindre les rangs de Ferra et Chausette45, à la place du danois Fruity. A l’issue d’un commun accord, ce transfert permet l’émergence d’une troisième équipe francophone en RLCS (avec Renault Vitality & Solary).

Cette équipe a de quoi faire peur, quand on sait que Aztral a su porter à bout de bras Dignitas jusqu’au sacre européen la saison dernière. Saura-t-il réitérer l’exploit avec les deux français ? L’espoir est permis aux vues de leur première performance en équipe lors du tournoi Fusion, qui les a vu s’imposer en 3v3 face à Renault Vitality !

Mais, au delà de ça, qui pour remplacer Aztral chez la structure au hibou ? Encore une fois, le capitaine ViolentPanda fait le pari d’une nouvelle tête en la présence de Joreuz, pour l’accompagner aux côtés de Yukeo. Le jeune joueur a su prouver sa valeur lors du dernier tournoi Fusion, mais cela sera-t-il suffisant ? Ce transfert n’est pas encore officiellement acté mais il est visiblement en bonne voie !

Le coup de balai européen


Un peu à contrario des US, l’Europe a fait le ménage dans ses rangs. Pas mal de changements se sont opérés après la clôture de la dernière saison RLCS.

Chez Endpoint, c’est Nachitow qui s’en va. L’Espagnol n’aura pas su conserver sa place, remplacé par un Metsanauris libéré de TSM et de ses anciens coéquipiers et qui aura eu l’occasion de prouver ses compétences lors du dernier tournoi Spring Series.

Autre Espagnol qui est remercié, ClayX chez BDS Esport. Malgré une promotion en RLCS à la suite d’une saison RLRS sans embûches ou presque, le coéquipier de Monkey M00n et Marc_By_8 se retire. Pas de remplacement officiel encore connu à ce jour mais l’équipe teste de nombreuses possibilités, notamment le français Extra, libéré de son contrat à l’AS Monaco, qui intègre l’équipe pour les qualifications Eurocup ce jeudi 11 juin.

On reste dans l’ambiance espagnole ; parlons du FC Barcelona. L’équipe catalane a décidé de libérer Flakes, visiblement pour une raison propre au joueur qui souhaite voler de ses propres ailes dorénavant. C’est le marocain Itachi qui tient pour l’instant la corde pour prendre sa place – on le verra à l’œuvre en Eurocup ce week-end.

Enfin, dernier épisode dans le grand ménage européen, la structure Veloce Esports libère complètement son roster. Kassio et Flame en profitent également pour remercier l’Allemand Freakii pour tenter leur chance avec un autre anglais, et une nouvelle recrue jamais vue en RLCS (encore une fois) : Archie. Donner sa chance aux nouvelles têtes est visiblement à la mode, cela sera-t-il probant pour l’équipe de notre français Kassio, qui évoluera pour l’instant sous le nom de Top Blokes ?

Les rumeurs

Les rumeurs sont là, alors faisons des plans sur la comète ensemble.

Chez la Team Singularity, on chercherait visiblement à remplacer Godsmilla. Actuellement sur le banc de touche, l’Allemand pourrait trouver un remplaçant dans la personne de Scrub Killa. C’est en tout cas, le trio que l’on a pu apercevoir ces dernières semaines. Affaire conclue ou non ? A suivre.

Quid de Fruity, remercié d’Oxygen Esport ? Et bien on pourrait le retrouver prochainement aux côtés de Kuxir97 et Speed chez Mousesports. Arju n’aura apparemment pas su s’imposer plus loin que son rôle de suppléant…

Mais nous ne sommes très certainement pas au bout de nos surprises. Après tout, un quadruple champion du monde est actuellement LFT.

Close Bitnami banner
Bitnami