Les décals Esport pour Fennec sont là !

Réclamés depuis 18 mois, les décals pour Fennec à l'effigie de vos équipes préférées font enfin leur apparition dans la boutique esport de Rocket League. Retour sur l'histoire de cette battle-car qui a bousculé la scène esport grâce à Chausette45.
Fennec
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Le 1er juillet 2019 marque un tournant de l’histoire de l’esport Rocket League. Mais ce jour-là, personne ne s’en rendit compte. Un tremblement de terre passé inaperçu mais dont les répliques ont chamboulé la scène.

“Pourquoi tout le monde a la même voiture ?”

Les néophytes le remarquent instantanément. Pendant longtemps, les meilleurs joueurs de Rocket League ne juraient que par l’Octane. Au milieu de cette hégémonie, quelques Dominus, quelques Batmobiles, et Flakes, se battaient en duel. Mais le 1er juillet 2019 est apparu le truc le plus disruptif que la scène ait connu depuis le Breezi Flick : la Fennec faisait son apparition dans la caisse spéciale de l’évènement Radical Summer. Mais ce jour là, personne ne le savait encore.

Comment s’en vouloir ? Sous ses airs de Golf tunée, tout droit sortie d’un clip du regretté DJ Mehdi, ses courbes n’inspirent pas, mais alors pas du tout, à l’aérodynamisme de rigueur lorsqu’on ambitionne de double-taper tout c’qui bouge. Encore une voiture qui ne servira à rien si ce n’est à donner une illusion d’opulence dans l’inventaire du casu.

Et Chausette45 chaussa la Fennec

Cinq jours plus tard, les meilleurs joueurs du monde se donnaient rendez-vous sous le soleil de Valence, en Espagne, à l’occasion de la troisième étape du DreamHack ProCircuit. Le PSG Esports sortait d’une campagne décevante aux Worlds saison 7, au cours de laquelle Renault Vitality est allé chercher la couronne mondiale. Quelle ne fut pas notre surprise en voyant Chausette45 au volant de la Fennec.

C’est ce que l’on appelle un précurseur. Un influenceur : le terme prend tout son sens. Car ce week-end là, Chausette45 a introduit la Fennec dans la scène compétitive, grâce à une performance stratosphérique. Arrivé au jour 3 sans trop d’encombres, le PSG Esports se retrouve en finale face à NRG, qui voulait offrir une sortie glorieuse à Fireburner pour sa dernière. Chausette45 ne l’entendit pas de cette oreille. Il fût l’auteur d’un BO époustouflant qui offrit une nouvelle DreamHack au PSG Esports, après celle de Leipzig en 2018.

Ce fût la dernière de Fireburner, mais aussi la dernière du PSG, qui quittait la scène à l’issue de ce tournoi. Mais ce fut le début de l’ère Fennec, qui s’installa tout droit au top du box office des battle-cars, le premier véritable concurrent à l’Octane. Il n’est plus rare de voir un lobby professionnel avec une minorité d’Octanes, fait inimaginable à l’époque. La Fennec est même l’emblème des RLCS X, c’est dire.

Quelques mois auparavant, Psyonix avait introduit les décals aux couleurs des équipes esport, mais seulement pour l’Octane et la marginale Dominus. Très vite, la Fennec a été réclamée corps et âme dans la boutique esport. Le début d’une longue attente pour tous les disciples du nouveau bolide.

Première bonne nouvelle, 18 mois plus tard, cette attente est désormais terminée. Vous pouvez désormais faire l’acquisition d’un sticker pour Fennec aux couleurs de votre équipe favorite. Deuxième bonne nouvelle, vous pouvez le faire en soutenant votre web TV préférée, ou votre organisateur de tournoi préféré, ou les trois, en utilisant le code créateur RocketBaguette en procédant à votre commande de crédits. Cela ne vous coûte pas plus cher, vous joigniez juste l’utile à l’agréable. On dit merci qui ? Merci Chausette45 !