RLCS X : bilan des Majors Océanien et Sud-Américain

Les deux derniers week-ends ont vu se dérouler les Majors des deux continents un peu plus mineurs de la scène Rocket League. Que peut-on en retenir ? Résumé.
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Ils sont un peu en marge de la scène Rocket League, mais l’Océanie et l’Amérique du Sud ont aussi le droit à leurs tournois respectifs et surtout à leurs Majors.
Petit tour des performances de ces deux dernières semaines.

L’Océanie

Résumé à l’Australie et à la Nouvelle-Zélande, le championnat Océanien pourrait s’en révéler limité. Et pourtant, régulièrement depuis plusieurs saisons, certaines équipes arrivent à se faire un nom sur la scène.

En son sein, le championnat est relativement stable et maitrisé par une poignée d’équipes qui font leur loi au pays des kangourous.
Ground Zéro, Cringe Society, Renegades… Non, oubliez Renegades.
Complètement en perdition ces derniers mois, les Renegades de CJCJ et ses coéquipiers échouent très rapidement et se contentent d’un très maigre Top 8. L’heure du changement pour la structure emblématique du continent ?
(NB: Kamii vient d’annoncer son départ du roster.)

A côté d’eux, dans le loser bracket, ce sont les Mindfreak qui ont aussi chuté rapidement. Mais eux ne s’avouent pas vaincus, et arrachent une quatrième place qui conforte leur statut, et leur permet de subtiliser le pied du podium aux Renegades.

Dans le haut du tableau, sans surprise, on a pu retrouver Ground Zéro et Cringe Society en finale du upper bracket, après avoir éliminé leurs adversaires d’un sévère 4-0. Là, ceux sont les Ground Zéro qui s’en sortent le mieux et filent en Grande Finale.

Tombés dans le lower bracket, les Cringe Society ne vont pas croiser Mindfreak mais bien les anciens Canberra Havoc, désormais sous les couleurs de R!OT Gaming. L’équipe n’était pas attendue à ce stade et elle n’en a pas terminé, puisqu’aux termes d’une septième manche sous tension, qui les mènera jusqu’en overtime, ce sont bien eux qui s’imposent pour rejoindre Ground Zéro pour la confrontation ultime.

Cependant la fatigue et leur très longue run en lower bracket auront eu raison d’eux… Malgré un bracket reset qui remet les compteurs à zéro, ils subissent un sévère 4-0 en deuxième partie et s’inclinent.
Ground Zéro converse donc sa couronne de roi océanien, et s’envole un peu plus au classement.
Mais le troisième Split peut y changer beaucoup, affaire à suivre…

L’Amérique du Sud

Un temps cantonnée aux joueurs Brésiliens, l’Amérique du Sud a peu à peu su se diversifier dans ses joueurs, en même temps que son style de jeu a pu évoluer. Suivi en direct sur Rocket Baguette, le deuxième Major SUDAM a concrétisé la domination de deux équipes en particulier.

Mais intéressons-nous déjà à ce qui se passe avant le podium.
Terminant sur un top 6, Euphoria surprend avec une performance remarquée de BRUNOVISQUII et se faufile au milieu des plus grands. Le top 4 accueille Noble Esports, qui concrétise sa troisième place au général. Auraient-ils pu prétendre à mieux ?

Leur bourreau, la jeune structure Rebel décroche une médaille de bronze, après avoir abandonné son précédent roster. Un choix judicieux donc. Mais toutes ces équipes ne font que se partager des miettes laissées par les deux mastodontes de la région, qui ont probablement déjà leur ticket pour la LAN mondiale…

True Neutral et Novus Aevi se disputent en effet la couronne du continent, sans aucune contestation possible. Même si les premiers sont en tête au nombre de points, leur domination n’est pas totalement actée. Et on a pu le vérifier ce week-end…

Le trio brésilien des Novus Aevi, malgré leur défaite en finale upper bracket, a su faire vaciller leur opposant n°1. Aux termes d’un bracket reset et d’une septième manche endiablée, ce sont bien eux qui décrochent ce titre hivernal. Et quelle performance !
Une victoire qui les boostent un peu plus en haut du classement.
La rivalité est donc loin d’être terminée…

Et maintenant ?

Dès ce week-end, place au tant attendu Major Européen, avec vos équipes préférées : Vitality, Team BDS, Top Blokes, Vodafone Giants, et bien d’autres…
Rendez-vous à partir de 17h00 ce Samedi sur notre chaîne Twitch !