RLCS X : BDS à nouveau sacrés en Hiver !

Le point culminant de l'esport Rocket League en Europe se déroulait ce week-end. Les 12 équipes ayant inscrit le plus de points du Split y étaient conviées. Parmi elles, beaucoup d'Espagnols et de Français pour tenter de décrocher la couronne !
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Les Espagnols en peine

Durant ce Split, 2 équipes hispaniques s’étaient démarquées. La première : Vodafone Giants. Lors du dernier événement, Zamué, Stake et le marocain Itachi avaient même réussi à faire vaciller la meilleure équipe Européenne, avant de se faire bracket reset par ces derniers en grande finale. Beaucoup les voyaient comme l’équipe capable de faire tomber l’écurie Suisse pour ce Major.

La seconde équipe impressionnante durant l’hiver ? La Team Queso. Par leur style de jeu extrêmement rapide et agressif, ils avaient fait tombé de nombreux géants. Arrivant même en grande finale du second événement hivernal !

Elles occupaient toutes deux des places de choix pour la compétition : épargnées du premier tour de compétition, occupant respectivement la seconde et la quatrième place. Pourtant, elles tombent dès leur premier match dans le loser’s bracket. Les Queso se font écarter d’un revers par une Team Vitality en grande forme. Ils n’inscriront pas un seul but du match. De leur côté, Giants tombent face aux francophones de Oxygen Esports après un match extrêmement serré !

A ce moment de la compétition, tout le monde imagine que ce n’est qu’un faux départ, que les Espagnols vont réaliser une remontée…
Non. A nouveau, les deux équipes échouent, et face à des anglais cette fois ! La Team Singularity viendra à bout des Giants, et Guild Esports de la Team Queso. Les deux équipes passent totalement à côté de leur tournoi, et terminent aux dernières places.

La domination tricolore

De l’autre côté du bracket, quatre équipes sont encore en course, pour deux places en finale gagnante ! Quatre équipes, et à notre plus grand plaisir, huit joueurs français ! La Team Vitality affrontent leur bête noire, BDS. Le match est haletant. Les fans de chacune des formations poussent leurs joueurs. Sur le terrain, c’est un match de titans qui a lieu. Ils se rendent coup pour coup.
3 – 3 dans le match. La dernière partie suit son cours, mais dans la dernière minute de jeu, Kaydop perd un challenge… MoonkeyMoon et Marc_by_8 poussent ensemble la balle au fond des filets. C’est bien l’écurie suisse qui file en finale, laissant derrière eux Vitality et leurs fans plein de remords.

Pour la seconde demi-finale, Oxygen affronte Dignitas. Notre équipe francophone avait repris des couleurs lors de ce Split, après un départ bien compliqué durant ces RLCS X… Sur leur route se dresse cependant le double champion du monde ViolentPanda, entouré depuis peu par Joreuz et ApparentlyJack. C’est un duel pour recoller au classement : la victoire assurerait à l’une des équipes la troisième place du major et les nombreux points qui vont avec…
Après un match de très haut niveau, ce sont les Dignitas qui l’emportent, avec une performance impressionnante de leur capitaine ! Aztral, Ferra et Chaussette ont cependant montré de très belles choses durant ce match.

A ce moment de la compétition, tous nos joueurs Français sont encore en course ! Mais les quarts de finale du bracket perdant vont faire naître les premières déceptions…

Les troubles fêtes Anglais

Pour Vitality… Ca passe ! Opposés aux Top Blokes de Kassio, les abeilles dominent le jeu, et s’imposent face aux champions du second événement régional !
De l’autre côté, l’équipe de Ferra est opposée aux Guild Esports… ou plutôt, à leur barre transversale. Malgré leur domination dans le jeu, les nombreuses ouvertures, et au moment de conclure… Tire dans les montants adverses. Ça casse pour les francophones ! Les anglais jouent à leur meilleur niveau, guidés par un Noly déchainé. Ils rejoignent Vitality au dépend d’Oxygen… 4-2 dans ce match.

L’équipe anglaise est réellement impressionnante… Et nos abeilles passent tout près de se faire surprendre ! Eux, pourtant si solides depuis le début de l’événement, concèdent trois balles de match… Les sourires se crispent. Depuis le début du BO, Guild profite des erreurs des Français pour placer des contres attaques foudroyantes… Mais FairyPeak change de battle-car et Kaydop se révolte. Le triple champion du monde est étincelant ! On ne l’avait pas vu porter autant son équipe depuis bien longtemps.
La Team Vitality s’imposent 4-3.

BDS inarrêtables ?

En finale gagnante… Dignitas ne trouve pas les armes ! BDS est tout simplement trop au dessus. A nouveau, ils gagnent leur place en Grande Finale en s’imposant 4-1. L’équipe qui les rejoindra, devra les vaincre à deux reprises…

Mais qui ira les défier à nouveau ? La Team Vitality est l’équipe qui leur a donné le plus de fil à retordre de la compétition… Et l’ensemble des spectateurs rêvent d’un classico !
Face à Dignitas et à chaque partie, l’une des équipes prend l’avantage sur l’autre. Mais c’est bien cinq Français qui seront sur le terrain pour le tout dernier match du split ! Vitality l’emporte 4-3 ! Le scénario idéal se réalise…

Jamais autant de spectateurs francophones ne s’étaient réunis pour un match. Devant plus de 35 000 spectateurs en délire, Vitality déroulent leur jeu. Ils mènent la danse, et obtiennent trois opportunités pour bracket reset. Mais match après match, le titan BDS se réveille. Ils acculent leurs adversaires dans leur camp, les privent de boost : le rouleau compresseur est démarré.
Dans l’ultime match, les abeilles résistent. Les deux prétendants ne sont plus qu’à un but de la victoire… Mais c’est Extra qui conclura le match. Il enfonce la balle au fond des cages malgré la présence de deux gardiens, tel un signe.

Qui peut les arrêter ?
La Team BDS est une nouvelle fois championne d’Europe.

Le classement européen

Cet événement voyait se conclure le split hivernal des RLCS X ! Ne reste plus qu’un split pour les six meilleures équipes du continent, afin de décrocher leur place aux Championnats du Monde ! Dans cette course au classement, BDS sont intouchables. Ils devancent leur dauphin Vitality, de plus de mille points. Eux aussi sont quasi-sûrs de se qualifier à la compétition la plus prestigieuse de l’année. Pour compléter le podium, on retrouve Top Blokes bien positionnés. Pareil pour les Giants, qui malgré leur déconvenue pendant ce major, possèdent un petit matelas d’avance !

Reste alors deux places pour la qualification. Six équipes se tiennent dans un mouchoir de poche pour les obtenir. Après ce major, c’est Dignitas et Guild qui les occupent, mais ils n’ont que trois cents points d’avance sur Oxygen Esports, situés à la dixième place. Eux aussi en quête du Graal ? Galaxy Racer, Endpoint et la Team Queso. Plus qu’un Split pour les départager…

Ce week-end, ce sera aux Américains de rentrer en scène.
A découvrir dès ce Samedi à partir de 19h00 sur notre chaîne Twitch !