RLCS X : Team Queso renverse les titans

Avant-dernier tournoi mineur de l'année pour le vieux continent ! L'échéance approchant, de nombreuses équipes se devaient de performer. L'objectif ? Engranger assez de points pour assurer sa présence au Major et intégrer les places qualificatives au Mondial ! Vous avez raté ça ? Voyons ensemble le déroulé des faits !
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Phase de poule : des surprises et des frayeurs

Vous y êtes désormais habitués, le format en place pour ce dernier tier de la saison intègre une phase de poule. À son issue, une équipe par groupe est éliminée. Dans la première poule, c’est les Wolves Esports qui occupent cette position. L’équipe anglaise récemment rejointe par le légendaire Kuxir ne remporte pas le moindre match. Une autre équipe fait cependant forte impression : les White Demons. Terminant à la seconde place du groupe derrière BDS, ils créent la surprise en s’imposant face à Top Blokes, troisième meilleure équipe d’Europe.

Dans le second groupe, on retrouve deux équipes françaises : la Team Vitality, et Atlantide Wave. Dans leur face à face, c’est l’équipe noire et jaune qui s’impose malgré un match extrêmement serré. Serré, tout comme le reste de la poule… Les abeilles passent à deux doigts de l’élimination, mais se maintiennent en vie grâce à une victoire face aux Aether dans leur ultime match ! Ce sont ces derniers qui quittent la compétition, eux qui avaient pourtant fait de très bons résultats lors du dernier tournoi.

Le groupe C pouvait être considéré comme le groupe de la mort. Quatre équipes du top 10 européen, et les German Amigos qui sont en tête de The Grid. Néanmoins, beaucoup d’entre nous les voyaient sortir dès la première étape de ce régional… Les Allemands nous font mentir ! Ils s’imposent face à Giants et Guild. Ce sont elles qui s’affrontent dans le dernier match… L’équipe espagnole, actuelle quatrième en Europe s’incline, premier coup de tonnerre…

Dans le dernier groupe, ce sont les Rix.GG qui surprennent tout le monde, terminant sans concéder le moindre match ! Leur dauphin, Solary accèderont également à l’arbre gagnant du lendemain. La déception se trouve du côté de la Godsmilla’s Team. Quatrième du dernier événement, l’équipe ne parvient pas à retrouver la recette qui l’avait faite briller. Malgré un prodigieux AcroniK qui trouve l’occasion d’inscrire un (déjà légendaire) double flip-reset, l’équipe n’accèdera pas à la seconde étape.

Knockout Gauntlet : les cadors européens pris au piège

L’arbre gagnant :

Les équipes ayant terminé dans les deux premières positions durant les poules, s’affrontent respectivement dans l’arbre du haut. S’imposer signifie alors se qualifier pour les play-offs. Dans ce premier match, c’est un duel de francophones qui a lieu. Solary doit à tenter de tenir tête à la meilleure équipe européenne, BDS. Mais malgré une belle prestation sur le terrain, Ferra et ses coéquipiers manquent de précision dans le dernier geste. 3-1 pour la Team BDS ! Les Solary filent dans le bracket perdant.

Ensuite, c’est à la Team Liquid de rentrer en jeu, afin d’affronter la Team Queso. Les espagnols font alors bien pâle mine… Ils se font sweep par l’écurie Liquid, que l’on avait pas vu autant en forme depuis bien longtemps !

Place ensuite au match d’Atlantide Wave, l’équipe de nos français coachés par Rasmelthor. Ils sont opposés aux Dignitas, dont le talent a déjà fait ses preuves durant cette saison. Les français sont libérés, jouent sans pression. Radosin, Pryme et Saizen sont incisifs, et réalisent l’exploit : obtenir leur ticket pour le jour final… Quelle performance !

Pour le dernier match de ce côté de l’arbre, Rix.GG, flamboyants durant la phase de groupe, s’en sortent. Ils remportent la rencontre les opposant aux White Demons de Tigree. Mais le parcours de ces derniers ne s’arrêtera pas là…

L’arbre perdant :

Après s’être fait peur durant la première phase, la Team Vitality n’avait plus le droit à l’erreur dans cette compétition. Pourtant ils se font une nouvelle grosse frayeur face aux German Amigos. Il s’imposent en prolongation de la partie décisive… À ce moment, ne reste plus qu’un seul match avant d’obtenir leur qualification en play-offs.
Sur leur route se dresse Solary, qui ne peut se permettre de perdre, chaque point étant plus qu’important dans sa course à la qualification. Les abeilles sont dans une mauvaise semaine. Solary est tout simplement au dessus. Ils remportent la rencontre 3-1.

Autre équipe française engagée : TrainHard eSport. L’équipe composée d’Ekon et des deux anciens de Solary, Exotiik et Meloshisu vient facilement à bout de la Team Singularity dans le premier tour. Ils échouent cependant face à la Team Queso. Les espagnols semblent finalement démarrer dans ce tournoi…

De leur côté Top Blokes éliminent les WYLDE, et affrontent Dignitas. Et c’est bien l’équipe de Kassio qui décroche son ticket pour les play-offs ! Dignitas, dans la course à la qualification, perd gros…

Du côté des Guild Esports, l’équipe anglaise affronte ses compatriotes de chez Endpoint. A nouveau un duel à fort enjeu, les deux équipes n’étant séparées que d’une centaine de points… Mais c’est l’équipe aux couleurs rouges et bleues qui l’emporte ! Mais face aux White Demons… c’est un autre histoire. Ces derniers créent la surprise, et se qualifient pour la suite. Trois équipes prétendantes à la qualification sont tombées. Avec ces défaites, Solary et la Team Queso ont une ouverture pour revenir au classement !

Les playoffs : le sacre des espagnols

En ouverture de ces play-offs ? Les deux équipes les mieux classées encore en course. L’écurie suisse BDS affronte Top Blokes ! Et pour la première fois depuis bien longtemps, l’équipe d’Extra craque !
Les joueurs de Top Blokes filent en demi-finale, avec peut-être dans leur poche la clé pour battre l’imbattable !
Ils seront rejoints plus loin par la Team Queso qui terrasse Rix.GG dans le second quart.

De l’autre côté, la Team Liquid affronte les White Demons. L’équipe de Ronaky, impressionnante lors des derniers jours, retourne cependant dans ses travers. Ils se font malmenés par le jeune espagnol CRR, qui rayonne par ses mécaniques ; le parcours de la Team Liquid s’arrête là, ils réalisent néanmoins l’une de leur meilleure prestation de la saison.

Pour le dernier quart, c’est un duel de francophone qui a lieu. Atlantide Wave affronte Solary. Les jeunes français sont déchainés, mais sur le terrain, c’est un belge en furie qui fait la loi : Aztral est tout simplement incontrôlable dans ce match. Malgré une belle performance de leurs adversaires, Solary rejoignent White Demons et assurent le top 4 ; enfin !

Les deux affiches sont là ! Qui aurait pu pronostiquer cela ? La Team Queso arbore en ce jour une allure totalement différente des jours précédents. Leur jeu basé sur la vitesse et les mécaniques de haute voltige prend tout son sens lorsqu’ils sont en forme. Et en ce dimanche… ils le sont !
Ils écrasent Top Blokes 4 à 1 et sont donc les premiers qualifiés pour la Grande Finale !

De l’autre côté, les anciens Oxygen se font encore peur : dans leur match qui les oppose aux White Demons, trois d’entre eux se dénouent en prolongation. Mais ce sont bien les francophones qui accèdent à la dernière affiche. L’heure d’enfin accéder au titre ?

La Grande Finale voit s’affronter deux équipes ex-aequo au classement général. Leur scénario est parfait.
Avec leur performance, toutes deux feront parties du top 6, et seront donc dans les places qualificatives. Mais la vainqueur, prendra un avantage certain sur l’autre. Les deux formations se rendent coup pour coup.
Solary s’offre deux balles de match… Mais craque. Ils s’inclinent lourdement dans les deux derniers matchs, face à un Dmentza exceptionnel, véritable bourreau de nos français.
La Team Queso remporte ce Régional !

Le classement : un scénario hors normes

Vous le savez, seules six équipes du continent obtiendront leur ticket pour rejoindre les Worlds. La saison arrivant bientôt à son terme, la tension augmente de manière exponentielle. La Team BDS est désormais certaine de terminer la saison en tant que tête de série pour le continent. La Team Vitality elle aussi est certaine de participer à la plus prestigieuse des compétitions.

Les Top Blokes et les Giants sont également en bonne posture. Attention cependant : le plus grand nombre de points de la saison seront distribués lors du Major en fin de split ! Ne pas s’y qualifier serait un véritable désastre pour les prétendants…

C’est derrière que la course est la plus serrée : avec leur victoire, la Team Queso s’est emparée de la cinquième place ! À une centaine de points derrière, la sixième place est désormais partagée par les Dignitas et les Solary. Mais seulement l’une des deux obtiendra le Graal !
Et d’autres équipes sont toujours aux affuts à attendre le moindre faux pas…

Pour cette semaine ? Pas d’événement RLCS, mais vous pouvez retrouver Rocket Baguette aux commandes du stream de BDS et Vitality lors de The Grid mercredi et jeudi !…