Star League S7 : Atlantide Wave champions de France !

Cette semaine ont été sacrés les champions français des RBRS ! Pour la septième édition, 8 équipes françaises parmi les toutes meilleures étaient invitées.
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

League play : des favoris au rendez-vous !

La Star League faisait peau neuve pour cette édition, avec sur la grille de départ huit équipes prétendantes : la crème du Rocket League Francophone. Des noms bien connus de la scène ; certains ont évolué avec les RBRS, les ont remporté, d’autres évoluent désormais au plus haut niveau du Rocket League Européen, faisant même des apparitions en RLCS.

Dès l’aube de la compétition, des favoris se dessinaient. Parmi eux, Atlantide Wave : coachée par Rasmelthor, l’équipe a réalisé d’incroyables performances durant ce dernier split de RLCS X. Dans ces RBRS, ils étaient considérés comme l’une des têtes d’affiche. A leurs côtés, trois équipes se distinguent également : la première d’entre elle, c’est TrainHard eSport. Composée de 3 joueurs reconnus, et pouvant rivaliser avec certaines équipes du plus haut niveau, Ekon et ses coéquipiers Exotiik et Meloshisu ont clairement une carte à jouer. Pareil pour la Team MCES, disposant de deux anciens joueurs de Solary, l’équipe est capable de faire tomber n’importe qui.

Enfin, c’est la Team Homyno qui rejoint le banc des outsiders. Menée par Kisaï et Forece, le roster n’est autre que celui des anciens WOO ! Rappelez vous, l’équipe avait réalisé un parcours exceptionnel durant le second split des RLCS X. Les deux joueurs sont rejoints par Maaivy pour ces RBRS !

Au terme de la saison régulière, et sans surprises ou presque, toutes ces équipes se qualifient en playoffs. Mais c’est TrainHard qui terminent invaincus à la première place ! Derrière, Atlantide Wave et MCES complètent le podium. Ensuite, Athletix eSport créent la surprise en s’emparant de la 4ème place ! Avec pour leader Elexit (connu pour ses records du monde sur les maps du workshop), l’équipe se qualifie en playoffs, où ils retrouveront l’équipe Homyno au premier tour… Le parcours des trois autres prétendantes s’arrête là.

Les playoffs : à la recherche du titre

Pour la dernière phase, elles ne sont plus que cinq. Dans le premier match, les 4ème de la saison régulière affrontent les 5ème, afin de déterminer qui affrontera les 3ème, etc… Ainsi de suite jusqu’à la grande finale où attendent Exotiik et ses coéquipiers.

Jusqu’à la grande finale… pas d’upset ! C’est toujours l’équipe ayant fini devant durant la saison qui l’emporte. Homyno termine donc 5ème de Star League, au pied des places à cash prize. Athletix eSport prend la 4ème place et MCES la 3ème. En grande finale, ce sera les deux poids lourds de la saison… Atlantide Wave face à TrainHard !

Durant la saison, ce sont ces derniers qui avaient largement dominés la compétition. Et pourtant, dans cette finale, ils prennent la vague de plein fouet !
Au terme du match, Atlantide Wave est sacrée ! Une victoire de bien bel augure aux vues de leurs performances récentes. Les trois français confirment, il faudra définitivement les compter parmis les plus grands dans les temps à venir.

Et vous ? Vous retenez quoi cette « Coupe de France » de Rocket League ?