Mercato RLCS 2021-22 | Le récap final

L'été a été long, les RLCS se sont fait attendre... Mais la saison est bien là, sur le point de commencer et il est donc temps de récapituler tous les changements et les nouvelles structures en place.
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Le calme… : l’Amérique du Nord

Vous allez le voir, l’Amérique du Nord n’a pas révolutionné les équipes déjà en place. Depuis le dernier article, les changements n’ont été que mineurs et peu de nouvelles structures ont pointé le bout de leur nez. Faisons malgré tout un rapide résumé de la situation outre-Atlantique.

Les nouvelles structures

Et bien en fait, il n’y en a pas vraiment…
La seule nouvelle structure à proprement parler, et dont nous avons pu suivre l’arrivée sur le jeu en grande pompe avec de beaux decals dans la boutique esport, c’est PWR. Mais les joueurs de cette dernière (Forky, Mile & EpicJohnny) ne se sont pas qualifiés pour le premier régional de leur région. A voir donc dans l’avenir.

A côté de cela, on peut noter le rebrand d’Alpine Esports en Torrent (joli logo) et l’arrivée de True Neutral en Amérique du Nord. Les joueurs de la structure argentine ne demandent qu’à se frotter aux plus grands (la rumeur les voient cependant déjà chez une organisation de beaucoup plus haut rang…) !

Les changements de joueurs

Puisqu’il faut bien commencer quelque part… J’ai parlé d’Alpine de Torrent alors commençons par eux.
Avec un timide Top 9 en RLCS X, la structure se sépare de Percy, remplacé par un autre Américain : Kinseh.
Percy, quant à lui, s’envole du côté de XSET pour remplacer AlphaKep qui rejoint les Pittsburgh Knights.
A la place de qui me direz-vous ?

Et bien tout s’enchaine parfaitement puisque ZPS laisse sa place, direction les Susquehanna Soniqs, aux côtés de Andy, lui en provenance de Charlotte Phoenix. Pour compléter la boucle, Alraz rejoint Charlotte Phoenix.

OK on est au clair ; sauf sur un point majeur : il faut libérer deux places chez Susquehanna Soniqs.
Pour cela, rien de plus simple, exit Shock et RollDizz qui s’en vont voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Et ce « ailleurs » c’est chez Ghost Gaming. Sauf qu’encore une fois, il faut éliminer deux joueurs…

Ca tombe bien, une structure a récemment libéré son roster : Kansas City Pioneers. Ce sera donc là-bas qu’iront se réfugier Freshness et Mectos de chez Ghost, accompagné par WondaMike.

Dans la sphère des « petites équipes », on s’intéresse également à eUnited et au départ de Dappur, remplacé par un tout nouveau joueur : Savvy.

Mais, du côté des US, le GROS changement a été opéré entre Rogue et le FaZe Clan. Déjà évoqué la dernière fois, Firstkiller d’un côté et Gyro de l’autre, ont intervertis leur place.
De quoi rebattre les cartes dans une région déjà ultra-compétitive ?…

Les principaux rosters Nord-Américains à suivre pour ce Split d’Automne :

  • The General NRG : GarrettG, JSTN, SquishyMuffinz
  • FaZe Clan : Allushin, Ayyjayy, Firstkiller
  • G2 Esports : Chicago, Dreaz, JKnaps
  • Spacestation Gaming : Arsenal, Retals, Sypical
  • Team Envy : Atomic, Mist, Turbopolsa
  • Shopify Rebellion : BeastMode, Memory, Rapid
  • Torrent : Jordan, Kinseh, Majicbear
  • Ghost Gaming : LionBlaze, RollDizz, Shock
  • True Neutral : AJG, Reysbull, SHADDD
  • Rogue : Gyro, Taroco, Turinturo
  • XSET : Hockser, JPow, Percy
  • Susquehanna Soniqs : Andy, TCorrell, ZPS
  • Version1 : Comm, Gimmick, Torment
  • Charlotte Phoenix : Alraz, Beastaboniam, Delta
  • Pittsburgh Knights : AlphaKep, Radoko, Sosa
  • eUnited : Ayjacks, Savvy, Tristn
  • Kansas City Pioneers : Freshness, Mectos, WondaMike

…avant la tempête : l’Europe

Maintenant, place à l’Europe. Et chez nous, il y a eu beaucoup BEAUCOUP plus de remue-ménage. Entre nouvelles structures, échange entre anciennes ou encore retour de noms bien connus, le Vieux Continent prouve encore qu’il concentre la majeur partie des attentions. Résumé.

Les nouvelles structures

Des nouveaux noms sur la scène ? Oui !… et aussi quelques échanges et changements de noms.
Commençons avec les rebrands et les fins de contrats.
Galaxy Racer abandonnent leur roster et redeviennent Monkeys, mais on ne doute pas qu’un retour sous contrat dans une nouvelle structure ne saurait tarder.
Plus proche de nous autres français, Top Blokes laisse tomber le chapeau et revient sous un nouveau nom : SMPR Esports.

Si on se penche maintenant sur les noms déjà connus de la scène :

  • Souvenez-vous, les Vodafone Giants abandonnant leurs joueurs, ils se devaient de remettre la main sur un roster digne de leur performance de la saison passée. Ils viennent donc subtiliser les anciens Team Queso – AtomiK, DmentZa & VK-Sailen (que l’on pensait pendant un temps séparés).
  • Les dirigeants de la Team Queso n’auront pas dit leur dernier mot avec la scène Rocket League, puisqu’ils s’emparent dans la foulée d’une nouvelle lineup avec les Magnolia (Vatira [cocorico], Joyo & Rise).
  • En restant du côté espagnol, un club emblématique fait son retour sur la scène : le FC Barcelone ! Le club catalan perd Messi mais récupère les White Demons (Crr, Dorito & Zamué). Pas sûr que cela fasse le même bruit ceci dit…
  • Les français ne sont pas en reste, puisque Solary revient avec de nouvelles têtes, coachées par notre Cast God national FuuRy : les deux jeunes français Kisai & Parka, accompagné du maître de la démolition, l’irlandais Virtuoso (NB : chez Endpoint, Virtuoso a été remplacé par un tout jeune français également : Seikoo [cocorico x2]).

Et maintenant les nouveaux noms (ou presque) :

  • Qui était là en 2018-2019 ? La dernière fois qu’on a pu voir Evil Geniuses sur la scène. A l’époque en possession d’un roster bien placé dans les classements Nord-Américains, la structure avait disparu des radars de notre jeu préféré. Ils sont de retour pour cette saison 21-22 et s’emparent d’un roster européen cette fois-ci avec les anciens German Amigos : Catalysm, ivn & Rizex45.
  • On a parlé d’Atlantide Wave ? Pas encore. Les français Pryyme, Radosin & Saizen s’envolent vers de nouvelles contrées et rejoignent une nouvelle venue sur la scène : Williams Resolve.

Les changements de joueurs

Contrairement aux Américains, la liste des changements Européens est relativement LONGUE ; pas le moment de faire la sieste donc.

Commençons par le commencement, et surtout le plus important. On a parlé des Vodafone Giants et de Solary ; ces deux structures sont responsables des plus gros changements de line-up :

  • On prend Itachi & Stake (Giants), on rajoute une pincée d’Aztral (Solary) et on obtient… : la Karmine Corp. Entrée avec fracas sur la scène durant l’été, le trio Belgo-Maroco-Espagnol devrait normalement faire des étincelles pour cette saison RLCS !
  • Quid des autres membres de ces formations décimées ?
    Zamué, comme dit plus haut, rejoint le FC Barcelone à la place de Tigreee (partis chez Fadeaway avec LuiisP & Dead-Monster).
    Chausette45, après ce qui nous a paru comme une décennie de duo avec Ferra, s’installe aux côtés de Kassio & Archie chez Top Blokes SMPR Esports. Ferra quant à lui reste dans l’ombre. Mais nous en aurons des nouvelles prochainement, nous en sommes persuadé…

OK. Maintenant que la bombe a explosé que nous reste-t-il ?… D’autres bombes !

  • Si Chausette45 rejoint SMPR, alors FlamE s’en va. Et il s’en va chez les anciens Singularity, Breezi & Hibbs, devenus 00Nation. A la place de qui ? Le (toujours) jeune écossais Scrub Killa.
  • Ce dernier casse lui aussi une histoire mythique ; celle de Dignitas et ViolentPanda. Le dernier membre du trio historique, double champion du monde, claque la porte de la structure au fantôme. Il sera donc remplacé par Scrub Killa (épaulé par ApparentlyJack & Joreuz), qui s’installe à une place où il aura fort à prouver.

ViolentPanda, libéré de structure, s’inspire de certaines de nos équipes francophones, en composant un roster inédit, 100% hollandais : les Flying Dutchman. Composé de ViolentPanda donc, mais aussi Oaly (ex-Wolves Esport) et ThO (au départ de chez Guild). Pas de structure pour l’instant mais leurs premiers résultats devraient leur ouvrir bien des portes.

Avec le départ de ThO, une place se libère donc chez Guild Esport. Pourquoi ne pas donc se donner l’opportunité de créer un énième trio national, anglais cette fois-ci. Deevo & Noly sont aller chercher Bluey au milieu des ruines de Galaxy Racer.
GXR, rebatisés Monkeys après leur départ de la structure, ne sont pas en reste puisqu’ils recrutent un Kash libéré de tout contrat chez Rix.GG.

Il me reste encore un petit pétard a faire exploser.
Vous vous souvenez de la Team Liquid ? Une saison RLCS X cata-stro-phique plus tard, il est temps de faire le ménage. La structure à l’étalon a décidé de reconstruire sa line-up autour d’un seul de ses joueurs : Ronaky. Aurevoir Speed (il remplace Kash chez Rix.GG) et Fruity (il remplace… personne ?) et bonjour à deux nouvelles têtes.
Le jeune portugais AcroniK débarque de chez BS+ (sa place laissée libre sera complétée par Rezears, un as du 1v1 en provenance des contrées germaniques), épaulé par… Flakes ? Presque revenu d’entre les morts, l’hollandais, le joueur au cafard et aux véhicules farfelus, se voit offrir une place de choix dans une des plus grosses structures au monde.
Le mélange fera-t-il l’affaire ? A suivre…

Les principaux rosters Européens à suivre pour ce Split d’Automne :

  • Team BDS : Extra, MaRcBy8, M0nkeyM00n
  • Team Vitality : Alpha54, FairyPeak, Kaydop
  • Karmine Corp : Aztral, Itachi, Stake
  • Dignitas : ApparentlyJack, Joreuz, ScrubKilla
  • Vodafone Giants : AtomiK, DmentZa, VK-Sailen
  • SMPR Esports : Archie, Chausette45, Kassio
  • Evil Geniuses : Catalysm, IVN, Rizex45
  • SK Gaming : Eekso, Tox, Yukeo
  • Williams Resolve : Pryyme, Radosin, Saizen
  • Guild Esports : Bluey, Deevo, Noly
  • FC Barcelona : CRR, Dorito, Zamué
  • Flying Dutchman : Oaly, ThO, ViolentPanda
  • Endpoint CeX : Metsanauris, RelatingWave, Seikoo
  • Monkeys : Arju, Kash, Mittaen
  • Team Queso : Joyo, Rise, Vatira

Où suivre ces équipes et quand ?

Les RLCS 2021-22 démarrent ce Vendredi avec le premier Régional Nord-Américain (l’Europe c’est le week-end d’après) et à partir de Samedi sur Rocket Baguette avec le bracket final. On vous explique tout avec le schéma ci-dessous :

A suivre, en direct et en français, sur notre chaîne Twitch !
Retrouvez également sur Twitter & sur notre Discord.