Le Récap RLCS 21-22 | Automne – Régional #2

À peine le temps de souffler après les surprises du premier régional que les joueurs remontaient déjà dans leurs bolides. Pour ce second événement, les anciens de la scène étaient cependant bien plus méfiants : eux-aussi désirent par dessus tout re-goûter aux frissons des LANs...
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

L’Amérique du Nord : baisse de régime générale !

Les faux pas… : Faze Clan, Shopify Rebellions & Rogue

Pourtant grands vainqueurs et étincelants lors du premier régional… le Faze Clan plonge ! Malgré un Firstkiller aux statistiques toujours aussi impressionnantes, Allushin et Ayjayy semblent transparents. Les champions en titre s’inclinent néanmoins face à trois équipes en forme, Envy, True Neutral et SSG. Un tirage peu favorable en somme, mais les spectateurs en attendaient plus de la jeune équipe après leur précédente démonstration.

Pour Shopify Rebellion, nouveau coup dur : à la suite de leur débâcle, BeastMode annonce son retrait de la scène compétitive. L’équipe échoue carrément cette fois à rejoindre le Main Event, s’inclinant lourdement dans le qualifier (à l’heure où est écrit cet article, ils ne seront également pas de la partie pour la troisième et dernier régional du split). Même travers pour Rogue ou rien ne va plus depuis le départ de leur joueur star. Ils semblent désormais relégués à l’arrière de la scène américaine, bien derrière les autres géants.

Mention honorable : Team Envy & G2 Esports

Bien que globalement moins spectaculaires que lors de la première itération, certaines rencontres ont marqué les esprits. Parmi elles, celles de la Team Envy étaient particulièrement plaisantes. Lors de leur demi-finale face à NRG, le quadruple champion du monde et ses coéquipiers produisent un jeu collectif rappelant par moment une équipe du vieux continent au blason bleu et rose… Et cela marche ! Bien qu’extrêmement serré, le match tourne pas à pas en leur faveur. Ils s’offrent trois balles de match. Pourtant, c’est bien NRG qui s’impose. Malgré leur collectif bien huilé, et leurs très nombreuses occasions, Envy manque cruellement de réalisme. Cela leur coûte la place en finale…

Autre belle performance, celle des G2 Esports ! Le mythique duo Chicago-Jknaps fait des étincelles, avec en supplément un Dreaz des grands jours. Les samouraïs sont en forme après n’avoir pas concédé la moindre partie durant la ronde suisse. Ils ne font qu’une bouchée de Ghost Gaming en quart de finale, et infligent le même sort à True Neutral en demi-finale, décrochant ainsi leur ticket pour la Grande Finale face à The General NRG.

NRG s’empare de la couronne & du classement

Le tête à tête entre les deux équipes est indécis. Le premier Set se dénoue sur Champions Field et comme lors du précédent régional… NRG le concède. Malgré cet avantage, G2 ne parviennent pas à concrétiser et laissent filer sèchement les deux sets suivants ! JSTN et ses coéquipiers sont sacrés pour la première fois de ces RLCS 21-22 !… et avec cette victoire, valident leur qualification pour le premier Major de l’année à Stockholm !

Derrière, la course au Major est d’autant plus resserrée qu’ils ne restent que quatre places à aller chercher, et les prétendantes sont bien plus nombreuses ! Le dernier régional du continent qui a lieu ce week-end a donc un enjeu crucial pour les équipes. Échouer à obtenir son ticket pourrait avoir une incidence sur tout le reste de la saison… Il ne faudra donc pas le manquer !

L’Europe : des résultats totalement imprévisibles !

Vous n’avez pas pu la rater : la victoire de Endpoint, emmenée par le jeune prodige français Seikoo, lors du premier régional avait pris tout le monde de court. Après une saison RLCS survolée par la Team BDS, voir une équipe leur tenir tête et les abattre de cette manière laissait présager une silhouette tout autre à cette nouvelle édition…

La glissade… : Karmine Corp

Pour ce second régional, de nombreuses équipes se devaient de bien continuer leur lancée en vue du Major. Parmi elles, la Karmine Corp. Après leur demi-finale perdue du bout des doigts il y a deux semaines, Itachi et ses coéquipiers devaient chercher une performance au moins similaire pour conforter leur place au Major. Mais tout comme Vitality pour le premier événement, l’équipe passe totalement au travers des rondes suisses. Trois défaites concédées coup sur coup auront raison de la structure de Kameto. Une performance qui les éjecte à la dixième place européenne, bien loin du top 5, synonyme de qualification. Le troisième régional sera donc décisif…

Des français moins en réussite : Williams Resolve, Endpoint & SMPR Esports

Le trio francophone de Williams Resolve ne parvient pas à réitérer sa performance. Malgré une victoire face à la Team Queso, leur parcours s’arrête après avoir croisé la route de Misfits, The Flying Dutchmen et 00 Nation. Du côté des surprenants Endpoint… même issue ! Seikoo et son équipe termine la première phase de l’évènement en 2-3, insuffisant pour poursuivre la compétition. Leur victoire il y a deux semaines leur permet de conserver encore une confortable avance, mais une performance similaire n’est plus envisageable.

SMPR, l’équipe de Chaussette et Kassio, se fait à nouveau écarter en quart de finale face à… Misfits ! L’équipe à l’écusson de lapin ne laisse aucune chance à ses adversaires, et leur inflige un sévère 4-0. Une performance peu attendue mais à saluer !

Dignitas aux côtés des autres titans !

Justement, parlons du carré final, dans lequel nous retrouvons un visage familier. En effet, Vitality retrouve sa place en haut de l’affiche après la débacle de la semaine passée. Mais les français en veulent plus !
Face à Misfits, les abeilles virevoltent et piquent. 4-2 pour une première qualification en finale de régional !
Dans l’autre demi-finale… on retrouve la même affiche que lors du premier tournoi où BDS s’était alors montrée supérieure à Dignitas. Cette fois, les rôles s’inversent. Après une superbe prestation, Dignitas rejoint Vitality en Grande Finale.

Le contexte est posé, Scrub Killa va affronter ses deux anciens partenaires. Et la rencontre tourne rapidement en sa faveur.
Le trio complété par ApparentlyJack et Joreuz met le feu à la défense de Vitality. A chaque rencontre, leurs offensives finissent par trouver une faille dans la défense pourtant vaillante des français. Dignitas remporte les deux sets nécessaires à sa victoire… Tout comme NRG en Amérique, ils s’emparent de la couronne, et de la tête du classement !

Cependant, à la différence d’Outre-Atlantique, aucune équipe n’a déjà validé son ticket pour le Major. Tout reste alors possible, dans une région où chaque équipe semble capable de réaliser l’exploit…!

Vous avez manqué ce week-end ? Vous pouvez retrouver chaque rencontre en intégralité sur notre chaîne YouTube dédiée ou via les plus belles actions du week-end résumée dans notre vidéo highlights :

Tous les résultats sont à retrouver sur notre page dédiée aux RLCS !

A suivre, en direct et en français, sur notre chaîne Twitch !
Retrouvez également l’essentiel de nos infos sur Twitter, Instagram & sur notre Discord.