RLCS 21-22 | Split d’Hiver : Format, diffusion & Mercato

Deuxième partie de la saison RLCS 2021 - 2022, le Split d'Hiver démarre ce week-end ; l'occasion de revenir sur le format de ce nouveau Split et sur les changements de joueurs qui ont eu lieu pendant la période de transferts de fin d'année.
Share on twitter
Twitter
Share on reddit
Reddit
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook

Nouveau Split = Nouveau format

Après la victoire de la Team BDS lors du Major d’Automne à la mi-décembre, nous avons clôturé l’arc du format « Ronde Suisse », et son bracket à simple élimination. Alors sous quel signe va être placé le Split d’Hiver ?

Comme en saison X, l’Hiver passe sous un format probablement plus simple à comprendre pour la majorité d’entre vous : des groupes, suivi d’un bracket à élimination double.

A partir du 14 Janvier (ce Vendredi donc), les 16 équipes qualifiées évolueront à chaque évènement dans quatre groupes de quatre équipes. Chaque équipe affronte les trois autres et en découle un classement.
A l’issue de ces rencontres, l’équipe classée dernière est éliminée. Les trois autres sont ajoutées à un bracket à élimination double.

En fonction de son classement dans le groupe, l’équipe n’arrive pas au même endroit dans le bracket. Les premiers arrivent en demi-finale upper, tandis que les deuxièmes et troisièmes devront s’affronter et remonter tout le lower bracket (et n’auront donc pas de seconde chance). La première place est donc plus qu’importante pour la suite.

Ensuite, vous connaissez la chanson : chaque équipe avance dans le bracket, si elle perd dans la partie haute elle tombe dans la partie basse ; dans cette partie, plus de seconde chance, c’est l’élimination. Le chemin mènera deux équipes en finale, où, pour l’emporter, l’équipe venant du bas du tableau devra procéder à un bracket reset, c’est à dire battre l’équipe venant du haut sur deux Best-of-7 ! De quoi nous promettre du beau spectacle…

Comment sera diffusé le Split d’Hiver sur Rocket Baguette ?

Comme pour le Split d’Automne, Rocket Baguette vous accompagne pour la suite de la saison et toujours en Français. Vous retrouvez donc tous les Régionaux et le Major à venir sur notre chaîne :

  • Le Vendredi, place à un Multiplex & Viewing Party, pour suivre la phase de groupe diffusée par les équipes et le premier tour du bracket.
  • Le Samedi, on démarre les choses sérieuses avec les demis Upper Bracket & les tours 2 et 3 du Lower Bracket.
  • Le Dimanche enfin, conclusion du tournoi avec les matchs finaux & la Grande Finale.

A la différence du Split précédent, conditions sanitaires obligent, seuls les Major seront castés en studio ; les Régionaux seront fait à la maison. Pour le reste, on ne change pas une équipe qui gagne !

Le Mercato d’Hiver : qui a changé quoi ?

Le règlement l’autorise, après la fin d’un Split et avant le début d’un nouveau, chaque équipe RLCS a le droit de changer un joueur sans perdre de points au classement. Appelée fenêtre de transfert, ce Mercato a eu lieu pendant les congés de Noël et il y a eu un peu de remue-ménage. Explications.

L’Europe

Malmenée sur le premier Split, l’équipe de Guild n’aura pas sû exploiter son nouveau joueur Bluey ; c’est donc, assez naturellement, que le jeune joueur anglais est poussé vers la sortie. A sa place, et pour les prochains mois, nous retrouverons Crr, l’espagnol au pseudo si particulier.

La petite pépite Espagnole quitte le FC Barcelone, tout comme ces coéquipiers. En effet, le club catalan n’aura (encore) pas sû imposer un roster sur la scène et voit ses joueurs se diviser dès la fin de l’Automne. Mais alors où s’envolent les deux autres Espagnols ?
Du côté de Zamué, on forme un nouveau trio avec Dmentza (son ancien coéquipier) et xTehQoz (deux espagnols donc) : les Pepepitos Canyons. Pour Dorito, joueur très prometteur de l’équipe du FCB, on rejoint VK-Sailen et Ronaky (on en reparle plus loin) ; et surtout on fait revivre un nom emblématique de la scène Rocket League : les Triple Trouble !

Quel est le point commun de cette équipe ? Elle regroupe deux joueurs des Vodafone Giants, une équipe qui disparaît également puisque tous ces joueurs s’en vont vers des horizons différents.
Pour comprendre où nous retrouverons le troisième joueur de cette équipe, AtomiK, nous devons absolument nous tourner vers SK Gaming – enfin peu importe comment ils s’appelleront dans le futur…

Chez eux, on oublie Yukeo. Le joueur autrichien fait ses valises et rejoint son ancien coéquipier ViolentPanda chez Heroic, à la place de ThO. Et c’est là qu’AtomiK rentre en jeu. L’espagnol devrait rejoindre Tox et Eekso très rapidement (l’information n’est pas officielle mais ne devrait pas tarder à tomber). En ce qui concerne leur structure, ils quittent SK Gaming pour une nouvelle maison, encore inconnue. Mais de sérieuses rumeurs parlent de Luminosity Gaming, une très grosse structure canadienne, présente notamment sur Call of Duty ou Rainbow6.

En ce qui concerne ThO, il rebondit en s’entourant d’Oscillon & Dead-Monster pour former les Stormtroopers. Mais si Dead-Monster est là, qui le remplace chez Natus Vincere ?
Place à l’as de la démolition, l’Irlandais Virtuoso rejoint les rangs de la structure et quitte ainsi Solary. L’aventure aura été de courte durée, et semée d’embuche chez la structure française. L’occasion pour celle-ci de rebondir ?
Peut-être ; car c’est bien avec un roster 100% français composé de Parka, Kisaï & Forece (oui oui, les anciens WOO) que nous les verrons évoluer cette année !

Pour conclure, nous avons parlé brièvement de Ronaky en début de paragraphe. En avançant ses pions un peu en avance par rapport à ses concurrents, la Team Liquid joue un coup de poker osé sur la scène. En effet, l’organisation au cheval cabré pense déjà à l’avenir : elle devrait prendre sous son aile deux des plus gros espoirs de la scène, le Belge Atow et le Polonais Oski, deux joueurs qui n’auront 15 ans qu’en Février prochain.
L’objectif de la structure ? Préparer un roster ultra-compétitif et revenir en force pour le Split de Printemps et tenter de rafler le plus de points possibles en fin de saison. Et, dans tous les cas, prendre de l’avance sur la saison 2022-23. Un pari gagnant selon vous ?

L’Amérique du Nord

Jusqu’au bout du suspens, les Américains auront joué des coudes pour savoir qui changeait d’équipe et qui ne changeait pas. Chez Envy, après de multiples rumeurs, c’est finalement Atomic qui s’en va, remplacé par le meilleur sub de ses derniers mois : Dreaz. Les performances de G2 n’ont pas permis à ce joueur de rester avec sa première équipe, fera-t-il mieux aux côtés de Turbopolsa ?

Mais le plus gros changement vient probablement de chez FaZe et Spacestation.
Mais pourquoi une équipe qui a terminé sur un top 4 au dernier Major aurait envie de changer de joueur ? Possiblement pour créer un des rosters les plus compétitifs de la scène Nord-Américaine, depuis l’annonce de Squishy chez NRG.

En effet, Allushin quitte les rangs du géant FaZe (il rejoint Envy, mais en tant que coach cette fois). A sa place, et c’est quasiment confirmé, nous retrouverons Sypical, l’un des meilleurs joueurs du continent, sans contestation possible. Peu importe leurs performances à venir, nul doute que le roster de Firstkiller, Ayyjayy & Sypical a de quoi faire peur !
De quoi remettre en question la domination de NRG ?

Amputée d’un membre, l’équipe de Spacestation est aller puiser dans les réserves de nouveaux talents pour combler son manque. Daniel, petit prodige de la scène, tout juste âgé de 15 ans, fera ses débuts en RLCS sous un casque de cosmonaute.

Sur des notes plus légères, et plus du côté du bas de tableau, c’est un autre jeune joueur qui rejoint une structure : Aqua à la place de Turinturo chez Rogue, qui cherche désespéremment à combler son manque de points du premier Split.

Côté Version 1, on repêche également un joueur laissé sur le côté en début de saison et qui pourtant ne déméritait pas par son talent : Beastmode. Il vient remplacer Gimmick (qui s’en va vers les horizons d’Oxygen Esports), et brise ainsi un des duos les plus iconiques de la scène. Une fin de carrière ou un rebond prometteur ?

Tous les résultats sont à retrouver sur notre page dédiée aux RLCS !

Le Split d’Hiver c’est à suivre, en direct et en français, sur notre chaîne Twitch à partir du Vendredi 14/01 dès 19h00 !
Retrouvez également l’essentiel de nos infos sur Twitter, Instagram & sur notre Discord.